6 janvier 2021
2020, l’année du rendez-vous manqué
Par: Olivier Dénommée
Pour l’acteur Benoît Finley, 2020 aurait dû être son année, mais il peut au moins dire mission accomplie pour sa série Contre- offre, qui sera diffusée cet hiver sur les ondes de Noovo.
Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Pour l’acteur Benoît Finley, 2020 aurait dû être son année, mais il peut au moins dire mission accomplie pour sa série Contre- offre, qui sera diffusée cet hiver sur les ondes de Noovo. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Ce serait un grave euphémisme de dire que l’année qui vient de s’achever s’est déroulée comme on l’espérait, mais c’est d’autant plus vrai pour l’acteur otterburnois Benoît Finley, qui avait devant lui sa « plus grosse année en carrière » avant que la COVID-19 n’en décide autrement.

Publicité
Activer le son

Lors de sa rencontre avec L’Œil Régional, l’acteur n’a pas montré d’amertume face à la dernière année, même si elle n’avait pas toujours été clémente avec lui. « L’année avait bien commencé avec la nouvelle que la série Contre-offre irait de l’avant et que j’avais décroché un rôle dans la comédie musicale Kinky Boots et dans d’autres séries. Ça allait être ma plus grosse année en carrière : seulement avec Kinky Boots, c’était 59 représentations au Théâtre Saint-Denis en plus des dates en tournée. C’est complè-
tement annulé et c’est un gros deuil à faire parce que c’est difficile d’être pris dans une comédie musicale de ce niveau-là. Ça aurait été mon tournant après 16 ans de carrière. » Le confinement de mars a aussi mis un frein pendant quelques mois aux activités de son agence de casting.
Malgré tout, Benoît Finley garde le sourire et relativise sa situation. « J’ai perdu un show, mais c’est minime quand on pense à ceux qui ont perdu un proche à cause de la maladie. Je ne suis vraiment pas à plaindre. » Quant aux séries télévisées auxquelles il devait participer, leur avenir semblait encore ambigu au moment de l’entrevue, mais le début du tournage de la série Patrick Senécal présente…, dans laquelle il jouera, a été annoncé fin octobre. C’est sans compter Contre-offre, dont il est co-idéateur, qui voit enfin le jour à compter de mardi (voir autre texte). On souhaite donc davantage de belles surprises pour le sympathique comédien en 2021.

image