Davantage de soutien aux victimes d’actes criminels
18 juillet 2018

Davantage de soutien aux victimes d’actes criminels

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent ajoute une corde à son arc. Depuis trois semaines, elle peut désormais compter sur la présence d’une intervenante du Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC), un ajout d’autant plus nécessaire depuis le tsunami #MoiAussi qui a déferlé sur la province ce printemps.

image