15 août 2016
Une traverse piétonnière trop dangereuse?
Par: L'Oeil Régional
Deux panneaux de passage piétonnier ont récemment été posés par la Ville d'Otterburn Park à l'intersection de la rue Connaught et du chemin des Patriotes.

Deux panneaux de passage piétonnier ont récemment été posés par la Ville d'Otterburn Park à l'intersection de la rue Connaught et du chemin des Patriotes.

Même après l’installation de deux panneaux de signalisation de passage pour piétons, entre la rue Connaught et du chemin des Patriotes à Otterburn Park, l’intersection demeure dangereuse, estime un résident du secteur.

«Les pancartes sont posées, mais les gens n’arrêtent pas plus. […] Les gens roulent vite», témoigne Jean-Marie Tétreault.

Le citoyen d’Otterburn Park dit talonner depuis plusieurs années la Ville pour qu’elle demande au ministère des Transports du Québec (MTQ) l’installation d’une signalisation indiquant la présence d’une traverse sur cette portion de la route 133.

Il raconte être témoin chaque jour de l’imprudence de nombreux automobilistes lorsqu’un piéton tente de traverser. Lui-même confie avoir passé tout près de se faire heurter à plusieurs reprises.

Sensibilisation

Suite aux questions de L’OEil Régional, la Ville a décidé de poser deux panneaux blancs, même si c’est du ressort du MTQ, il y a trois semaines.

Mais la situation est loin de s’être améliorée, selon M. Tétreault qui traverse cette intersection tous les jours pour aller au dépanneur du coin.

«Hier après-midi (le 31 juillet), j’étais au milieu de la rue et une auto est passée à un pied de moi», relate l’homme. Après cet incident, il affirme avoir déposé une plainte à la police.

Selon lui, une campagne de sensibilisation et des amendes auprès des automobilistes seraient de mises pour améliorer la sécurité autour du passage piétonnier.

Un arrêt  

Le propriétaire du dépanneur situé à l’intersection prône, quant à lui, l’implantation d’un panneau d’arrêt.

«C’est très dangereux [l’intersection]. Il faut installer un arrêt pour les enfants», expose Mim Wu, qui dit avoir été témoin de plusieurs accidents dans les dernières années.

Les voitures qui arrivent de la rue Connaught ont aussi de la difficulté à tourner en raison de la densité de la circulation, soutient M. Wu.

Le MTQ a déjà étudié l’option des panneaux d’arrêt après une demande du comité de sécurité de la Ville, en 2014.

«Il y a eu une analyse des débits de la circulation qui a démontré que l’ajout de panneaux d’arrêt n’était pas requis pour gérer la circulation à cette intersection», explique la porte-parole au ministère, Véronic Lemieux.

Le MTQ a inspecté les deux panneaux installés par la municipalité. Des échanges auront lieu entre Transports Québec et la Ville pour apporter «des améliorations dans le secteur», informe Mme Lemieux.

De son côté, la Ville d’Otterburn Park prévoit repeindre «prochainement» les lignes jaunes un peu défraîchies du passage piétonnier, indique la porte-parole, Jenifer Brault.

Nombre de victimes

Selon le portrait des accidents de la route 2008-2012 de la direction de la santé publique de la Montérégie, entre une à trois personnes ont été blessées à l’intersection rue Connaught/chemin des Patriotes suite à un accident de la route. Le rapport ne précise toutefois pas s’il s’agissait de piétons, de cyclistes ou d’occupants d’une voiture.

image