26 février 2018
Une rue à l’honneur de Léo Chicoine à l’aéroport
Par: Denis Bélanger

L’aéroport accueillera de nouveaux hangars. Photo: François Larivière

La municipalité de Saint-Mathieu-de-Belœil veut profiter du projet de construction de hangars à l’aéroport pour renommer une rue située dans la zone aéroportuaire.

Les élus sont d’avis que la nouvelle rue des Libellules s’identifie davantage à un hélicoptère qu’à un aéronef. La Ville souhaite ainsi rebaptiser la voie de circulation «la rue Chicoine», en l’honneur de Léo Chicoine, l’homme à l’origine de l’aérodrome de Saint-Mathieu-de-Belœil.

L’aéroport a pris naissance dans les années 1960, lorsque la terre de Léo Chicoine a été sélectionnée pour la construction de l’autoroute 20 et que ce dernier a accepté que quelques avions atterrissent sur une section de sa terre.

La municipalité de Saint-Mathieu-de-Belœil doit toutefois obtenir l’autorisation de la Commission de toponymie du Québec pour procéder au changement de nom.

Développement prévu en 2018
Il n’y a pas encore eu de nouveaux hangars de construits jusqu’à maintenant. «Il y a eu des retards au niveau des autorisations avec Hydro-Québec», rapporte le maire Normand Teasdale.

Cet agrandissement de l’aéroport est mené par le promoteur sherbrookois Éric Fréchette, qui, avec et par l’entremise de l’entreprise Tèratèr, a acheté des terrains aux abords de l’aéroport pour près de 6 M$ à Construction Guy Beaulieu et Gestion Antoine Proulx. L’ŒIL Régional a tenté d’obtenir des commentaires de M. Fréchette, mais ce dernier n’a pas rappelé le journaliste.

 

image