12 mai 2021
Boulevard Yvon-L’Heureux et rue Borduas
Une pétition pour sécuriser une intersection jugée dangereuse
Par: Sarah-Eve Charland

Élyse Gamsbe réclame des mesures de sécurisation à l’intersection du boulevard Yvon-L’Heureux et de la rue Borduas. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Près de garderies et d’un petit centre commercial, l’intersection de la rue Borduas et du boulevard Yvon-L’Heureux soulève des inquiétudes. La citoyenne Élyse Gamsbe a lancé une pétition afin de demander à la Ville de Belœil d’ajouter des mesures de sécurité.

Publicité
Activer le son

Mme Gamsbe habite près de l’intersection et doit traverser le passage piétonnier tous les jours afin d’aller mener sa fille à la garderie. Depuis près d’un an et demi, elle dit avoir contacté la Ville pour que cette dernière améliore la sécurité à cet endroit. Elle affirme avoir aussi soumis une demande auprès de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent pour de la surveillances policières. La Régie souligne ne pas avoir eu de message dans ce sens.

« Je n’arrive plus à compter le nombre de fois où nous avons failli être happées par une voiture, trop pressée de passer alors qu’il y a des indications. Parfois, les automobilistes vont même jusqu’à accélérer pour tenter de passer avant moi. Je sais que je ne suis pas la seule qui a vécu ce problème et je ne voudrais pas qu’un malheureux accident se produise », dénonce-t-elle.

La semaine dernière, elle a lancé une pétition en rappelant que le secteur est plutôt résidentiel. Au moment de mettre sous presse, le nombre de signatures s’élevait à 164. Mme Gamsbe espère atteindre 200 avant de remettre le document au conseil de ville.

Depuis qu’elle a créé la pétition, elle dit recevoir des témoignages d’autres citoyens qui ont vu ou qui ont failli être victimes d’un accident. Elle-même, elle a vu un cycliste se faire frapper, confirmant ainsi, selon elle, la problématique.

« Un véhicule arrivait de la rue des Chênes. La voiture a tourné à droite sans voir le cycliste. Elle a frappé le cycliste. L’ambulance est venue. Il y a une piste cyclable dans ce coin-là. Il y a un bon flot de piétons », affirme-t-elle.

À l’heure actuelle, le passage piétonnier est composé de traçage au sol et d’un panneau de signalisation. La citoyenne propose d’ajouter des mesures comme celles qu’on retrouve au carrefour giratoire plus loin sur le boulevard Yvon-L’Heureux. À cet endroit, on retrouve un panneau lumineux qui avertit les automobilistes. Elle propose aussi d’ajouter un dos d’âne.

La Commission de circulation de la Ville de Belœil a discuté de cette question la semaine dernière, mais n’a pas pris de décision. Selon la porte-parole de la Ville, Émélie Trinque, le tout sera présenté et discuté dans un prochain plénier.

Pas un enjeu à la Régie de police

Le porte-parole de la Régie de police, Jean-Luc Tremblay, souligne qu’il ne s’agit pas d’une problématique qui a été soulevée à la Régie. En 2021, l’organisation n’a pas reçu de plainte en lien avec cette intersection, ajoute-t-il.

« À la Régie, ça ne semble être un endroit qui se révèle une problématique particulière. Il y a des arrêts dans toutes les directions. Si la personne a vécu une situation qui l’a mise en danger, c’est possible. Est-ce que c’est un endroit pire qu’à toute autre intersection? Rien ne nous laisse croire que c’est pire qu’à une autre intersection », dit-il.

image