27 janvier 2017
Une nouvelle adresse pour manger santé
Par: Denis Bélanger
Sébastien Dufort et Sébastien Boulet.

Sébastien Dufort et Sébastien Boulet.

Les personnes allergiques au gluten ou intolérantes au lactose ont maintenant un endroit pour manger à Mont-Saint-Hilaire.

ORĀ: bistro sans gluten et produits naturels a ouvert ses portes en octobre dernier au Carrefour Rouville-Laurier situé sur la 116 à l’entrée de Mont-Saint-Hilaire. Les naturopathes Sébastien Dufort et Sébastien Boulet sont les maîtres d’œuvre de ce projet commercial qui mit au moins un an à accoucher.

MM. Dufort et Boulet se spécialisent dans l’entraînement et les bonnes habitudes de vie depuis de nombreuses années. Ils opéraient auparavant des bureaux à Saint-Hubert et à La Prairie. C’est une de leur cliente, Nathalie Lepage, qui les a d’abord approchés pour offrir des services de naturopathie à la Clinique Uni-Santé du Carrefour. Mme Lepage est la présidente de la clinique de médecine alternative.

Après plusieurs discussions, l’idée d’un tout-en-un est venue sur la table. «Nous avons alors décidé d’avoir un endroit pour tenir un bistro, vendre des produits naturels et des suppléments et offrir des consultations à nos clients, souligne Sébastien Dufort, certifié naturopathe depuis plus d’un an.

Il  a décidé de chasser des assiettes le gluten en raison de sa digestion difficile, prétend-il. «C’est une protéine qui va amener une inflammation due à une digestion qui n’est pas recommandée. Tout le monde, ceux qui ne sont pas allergiques, sera gagnant de manger sans gluten et le corps va en bénéficier. Pour ma part, le gluten est quelque chose que je ne digère pas très bien.»

Bien que  M.Dufort conseille les gens sur leur alimentation, ce n’est toutefois pas lui qui cuisine les repas de son bistro. «Il faut savoir ses forces et ses faiblesses. Nous avons retenu les services d’un chef qui s’occupe de préparer le menu.»

Sébastien Dufort reconnaît que le démarrage d’un nouveau commerce représente sa part de défi. Il estime toutefois que son commerce réussit à tirer son épingle du jeu. «C’est vrai que nous avions des chiffres à démontrer pour le financement. Nous avons une bonne réceptivité du milieu, car on a un produit qu’on ne retrouve pas ailleurs. Les gens s’en vont d’ailleurs de plus en plus vers des options santé

Sébastien Dufort et son partenaire planchent sur plusieurs autres nouveautés à venir dans les prochains mois, dont la tenue de séances d’informations sur la santé. «Nous devrions avoir deux terrasses cet été, dont une sur le toit. Et nous pensons aussi commencer éventuellement la livraison.»

image