12 avril 2018
Trois casernes de pompiers pour la nouvelle Régie des incendies
Une caserne sur l’ancien dépôt à neige de Belœil
Par: Karine Guillet

Le centre de pratique des pompiers sera compris dans la nouvelle caserne de Belœil. photo:Archives

Alors qu’elle prévoyait à terme ne conserver que deux casernes pour l’ensemble des six municipalités qu’elle dessert, la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (Régie) en aura finalement trois

La Régie prévoit de construire deux casernes, soit une à Saint-Basile-le-Grand et une à Belœil, pour assurer la couverture de la région. Le directeur général de Mont-Saint-Hilaire, Daniel Desroches, précise que les municipalités se donnent un horizon de cinq ans pour la construction des casernes, puisqu’elles espèrent pouvoir bénéficier de subventions.

Annoncé l’été dernier, le regroupement des services incendies desservira Belœil, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, McMasterville, Saint-Basile-le-Grand et Saint-Mathieu-de-Belœil. Selon le plan initial, les municipalités prévoyaient pour le moment ne conserver que trois des six casernes opérationnelles, à Belœil, Saint-Basile et Mont-Saint-Hilaire. À terme, l’objectif était de conserver une seule caserne sur chaque rive de la rivière Richelieu, soit la nouvelle caserne de Mont-Saint-Hilaire et une autre à déterminer.

Selon la porte-parole de Belœil, Caroline Nguyen Minh, la Régie a toutefois changé son fusil d’épaule après avoir réalisé une étude de positionnement. Selon l’étude, deux casernes ne permettaient pas d’atteindre des délais d’intervention acceptables pour l’ensemble des six municipalités. Il fallait «hors de tout doute» ajouter une troisième caserne, explique-t-elle.

Sur le site de l’ancien dépôt à neige

La caserne de Saint-Basile sera située sur la montée Robert, entre le rang des Trente et la rue des Cerisiers. La propriété de la caserne de Mont-Saint-Hilaire sera également transférée à la Régie.

Le siège social sera situé à la future caserne de Belœil. Mme Nguyen Minh confirme que la Ville étudiera la possibilité de construire la nouvelle caserne sur le terrain de l’ancien dépôt à neige, sur le boulevard Yvon-L’Heureux. Le projet est encore préliminaire, puisque le Ville doit d’abord vérifier la faisabilité du projet par une étude de caractérisation. Si le résultat s’avère positif, Mme Nguyen Minh souligne que le projet sera soumis à la consultation des citoyens. Si le projet va de l’avant, la Ville devra également décontaminer le terrain, vu sa vocation passée.

Belœil avait également envisagé le site du terrain du Golf Belœil pour accueillir la nouvelle caserne, mais cette option a rapidement été écartée en raison de la présence d’arbres matures sur le site.

Le centre de qualification professionnelle de Belœil (CQPB), qui sert de lieu de formation et de pratique pour les pompiers, devrait d’ailleurs également se retrouver au sein de cette nouvelle caserne. L’actuelle caserne de la rue Dupré sera convertie pour accueillir les services municipaux actuellement à l’étroit, comme le service de l’urbanisme. Entre temps, la Ville a également remplacé les douches à sa caserne, pour 43 000 $, puisque celle-ci devra accueillir une garde en continu avant sa fermeture.

Encore du travail d’ici la constitution

L’entrée en vigueur de la Régie est encore prévue pour le début 2019. Les municipalités ont adopté l’entente mardi, mais doivent maintenant  obtenir l’approbation du ministère de la Sécurité publique.

image