15 juillet 2016
Un top 10 envisageable pour l’équipe féminine de volleyball
Par: L'Oeil Régional
Les joueuses de Richelieu-Yamaska en action.

Les joueuses de Richelieu-Yamaska en action.

Marc Jussaume et Laurie Champagne-Généreux, ces deux Sorelois qui entraînent l’équipe féminine de volleyball participant au premier bloc des Jeux du Québec à Montréal du 17 au 21 juillet, ont bon espoir de voir Richelieu-Yamaska terminer dans le top 10 cette année.

Les deux complices, qui en sont à leur troisième Finale des Jeux du Québec après Shawinigan en 2012 et Longueuil en 2014, voient dans leur équipe un beau mélange de défensive hermétique et d’offensive variée.  

« Notre objectif est de bien varier notre offensive pour être imprévisible. On est capable de bien servir, mais on a moins de puissance. Notre force sera notre défensive », commente l’entraîneur-chef Marc Jussaume.

Sept athlètes  de la Vallée-du-Richelieu ont percé l’alignement, soit Coralie Bussière, Britany Lapointe et Marie Rouillard de Beloeil; Andréanne Leblanc et Alexandra Thibault de Mont-Saint-Hilaire; Gabrielle Moreau d’Otterburn Park et Nadège Harvey de Saint-Denis-Richelieu. Elles ont été choisies parmi une cinquantaine d’athlètes de 14 à 16 ans de partout dans la région Richelieu-Yamaska.

Le camp d’entraînement intensif, cinq heures par jour pendant deux semaines et demie, s’est déroulé à Sorel-Tracy du 29 juin au 15 juillet. « Il a fallu créer une chimie en une cinquantaine d’heures. Si on se fie à notre 13e position sur les 18 délégations en 2014, je crois qu’un top 10 est envisageable cette année », conclut M. Jussaume.

Le tournoi de volleyball sera disputé au Complexe sportif Claude-Robillard.

image