15 juin 2016
Un stationnement municipal dans le vieux Mont-Saint-Hilaire
Par: Denis Bélanger
L’arrière de l’église Saint-Hilaire pourrait accueillir un stationnement municipal.

L’arrière de l’église Saint-Hilaire pourrait accueillir un stationnement municipal.

La Ville de Mont-Saint-Hilaire souhaite aménager un stationnement municipal à l’arrière de l’église Saint-Hilaire. La municipalité a entamé les discussions avec les responsables de la paroisse à cet effet.

«Ça va répondre à un grand besoin de stationnement dans le vieux Mont-Saint-Hilaire. L’école Sacré-Cœur a des besoins. Il pourra être utilisé par le nouveau (restaurant), par la garderie ainsi que par l’église», a souligné le maire Yves Corriveau.

Ce dernier n’a toutefois pas voulu indiquer si ce stationnement pourrait s’arrimer harmonieusement avec le projet d’aménager une promenade publique le long de la rivière Richelieu. Le silence du maire s’explique par le fait que les citoyens sont invités à se prononcer sur la pertinence du projet dans le cadre d’une vaste consultation portant sur les grands investissements. «Nous allons en parler de cette promenade durant la soirée du 15 juin (où seront présentés des scénarios privilégiés)», a dit M. Corriveau.

De son côté, la gestionnaire de la paroisse Saint-Hilaire, Louisette Frigon, s’est aussi faite avare de commentaires sur le projet de stationnement étant donné que les négociations sont encore bien jeunes.

«C’est un dossier important pour la paroisse. Nous avons un besoin de stationnement et on utilise les cases. On recherche de possibles compromis ou solutions dans ce dossier»,  lance Mme Frigon.  

205 000$ pour du stationnement
Le projet de stationnement municipal a été mis à l’agenda par la construction d’un nouveau bâtiment commercial au coin du chemin des Patriotes Nord et de la rue Sainte-Anne, soit le site de l’ancien Marché d’alimentation Baril.  En vertu des règles municipales, le bâtiment devrait disposer de 50 cases, soit une case par 10 mètres de superficie de plancher.

L’édifice ne compte toutefois que neuf cases. Le promoteur du projet, Investissements Rocky Vachon, a fait une demande d’exemption pour ces cases et doit ainsi débourser 5000$ par case manquante,  soit un total de 205 000$. L’argent servira pour des fins de stationnement.

image