20 mai 2021
Un spectacle multimédia pour relancer l’économie
Par: Denis Bélanger

Le projet multimédia Vallée Fabuleuse pourrait être observé sur le chemin des Patriotes, à Mont-Saint-Hilaire. Photothèque | L’OEil Régional ©

Plusieurs acteurs de la région, dont la Chambre de commerce et d’industrie Vallée-du-Richelieu (CCIVR), planchent sur le projet Vallée Fabuleuse, qui consistera en la présentation d’un spectacle multimédia extérieur.

Publicité
Activer le son

La CCIVR procèdera cet été à une étude  de faisabilité et des tests techniques. Cette initiative est née d’une volonté de contribuer à la relance de l’économie en temps de pandémie. Il se veut aussi rassembleur et structurant et pourrait se réaliser dès l’été 2022.

Notons que Moment Factory participera à l’étude. Il s’agit de l’entreprise derrière les parcours nocturnes Lumina qui transforment les sites extérieurs en voyages illuminés. Moment Factory a notamment aménagé ces sentiers à Chandler et à Coaticook. La firme a aussi travaillé sur le spectacle mettant en vedette Madonna présenté à la mi-temps du Super Bowl en 2012.

« Pour le moment, nous ne pouvons pas dévoiler beaucoup du projet multimédia, souligne la directrice générale de la CCIVR, Julie La Rochelle. Il mettra en lumière une partie du territoire de la Vallée-du-
Richelieu, en tout respect de l’environnement et de la collectivité. »

Selon les informations véhiculées lors d’une récente assemblée publique de Mont-Saint-Hilaire, le spectacle pourrait être observé notamment sur le chemin des Patriotes à Mont-Saint-Hilaire, près de la  rivière. L’événement s’étalerait sur plusieurs mois et pourrait comporter jusqu’à une cinquantaine de soirées de représentations.

Coup de pouce financier
La Ville de Mont-Saint-Hilaire a accepté de financer l’étude à la hauteur de 12 500 $. La résolution à cet effet a été adoptée à la séance du conseil du 3 mai. D’après les documents de la Mont-Saint-Hilaire, d’autres partenaires publics participeraient au financement de l’étude de faisabilité. Du côté de la Ville de Beloeil, une porte-parole confirme qu’une présentation de ce projet aux élus est prévue pour cette semaine.

En assemblée publique, le conseiller municipal indépendant de Mont-Saint-Hilaire, Louis Toner a partagé durant les séances les enjeux qu’il souhaite être abordés dans l’étude. « Cela va avoir un impact sur les résidents du village, les ressources de la Municipalité et la circulation. À Mont-Saint-Hilaire, nous avons très peu d’accès à la rivière Richelieu. Ce sont tous des terrains privés à part le quai et le parc Saint-Henri. Il y a aussi beaucoup d’éléments de logistique comme le stationnement. Le chemin des Patriotes devra probablement être fermé les soirs de présentation de ce spectacle. Et je vais recommander que les citoyens du vieux village soient consultés. »

M. Toner a néanmoins reconnu qu’un tel projet aurait sans doute des retombées économiques. « Ce serait profitable pour les restaurants et les hôtels ainsi que pour la visibilité de la ville et de la région. Mais, je le répète, il y a des défis considérables. »

Le conseiller Emile Grenon Gilbert a admis que les préoccupations de son collègue étaient pertinentes, mais il voit aussi des aspects positifs dans le projet. « Ça va peut-être accélérer certains projets dans les cartons pour favoriser l’accès à la rivière. On ne peut pas faire d’omelette sans casser d’oeufs si l’on veut gérer une attractivité et amener les gens à sortir et à profiter de ce plan d’eau. »

Julie La Rochelle a ajouté de son côté que les points soulevés par Louis Toner sont déjà à l’étude. « Nous travaillons actuellement avec plusieurs acteurs de la région afin d’analyser tous les impacts et d’adresser tous les défis posés par un tel projet dans la région. Les citoyens seront consultés et impliqués au courant du processus afin que le projet ait des retombées positives pour tous. Il est évident qu’un tel projet est éminemment stimulant et que nous avons d’ailleurs bien hâte de pouvoir en parler. Il demeure néanmoins confidentiel à ce stade-ci, le temps d’évaluer plusieurs points et aussi, parce qu’il est encore en développement. »

image