31 octobre 2019
S’ajoutant à la distribution des Pays d’en haut
Un rôle en or pour David La Haye
Par: Olivier Dénommée
Dans la prochaine saison des Pays d’en haut, David La Haye incarne le rôle du curé Caron, personnage austère que les téléspectateurs « adoreront détester », espère-t-il. Photo Bertrand Calmeau

Dans la prochaine saison des Pays d’en haut, David La Haye incarne le rôle du curé Caron, personnage austère que les téléspectateurs « adoreront détester », espère-t-il. Photo Bertrand Calmeau

L’acteur David La Haye, qui a grandi dans la région belœilloise, a le vent dans les voiles ces derniers temps. Ceux qui ont apprécié ses rôles dans les séries Bad Blood, Blue Moon et Mirador et le film Hochelaga, terre des âmes seront heureux de le voir apparaître cet hiver dans la cinquième saison de la populaire série Les Pays d’en haut. Il y interprétera le rôle du curé Caron, un tout nouveau personnage.

En entrevue téléphonique, David La Haye s’avoue choyé d’entrer de nouveau dans les foyers des Québécois à travers cette « émission populaire et de qualité ». « Mon personnage remplace celui du curé Labelle [interprété par Antoine Bertrand] et est complètement à son opposé : il est envoyé à Sainte-Adèle pour faire le ménage contre l’alcoolisme et le vice. C’est un “nettoyeur” qui va réussir parce que c’est aussi un excellent manipulateur », explique le comédien qui avoue s’être « défoncé » pour donner vie à ce rôle « en or ».
Il ne se fait pas d’illusion et doute que le curé Caron devienne le personnage préféré des téléspectateurs. « C’est un personnage austère qui vient mettre le trouble dans la série. Je ne pense pas qu’il sera particulièrement aimé par le public, mais ça pourrait être un personnage que les gens adoreront détester. » Il s’agit d’un rôle de composition pour l’acteur qui décrit chaque ligne du curé Caron comme une « flèche qui va droit au cœur ».

Bien accueilli
David La Haye arrive donc dans une équipe bien établie, mais a toujours été bien accueilli par ses compères. « Sur le plateau, c’était génial et j’ai eu affaire à des acteurs généreux! Vincent Leclerc en particulier est un véritable gentleman », insiste-t-il. À la réalisation de la saison 5, il salue aussi le travail d’un autre compatriote originaire de la région, Yan England. « Yan est très précis et parle le même langage parce que c’est lui-même un acteur. Il est très trooper et enthousiaste : c’est un plaisir de travailler avec lui. »

Saison 6 confirmée
Cet été, la cinquième saison des Pays d’en haut, qui sera diffusée à partir du 12 décembre sur ICI Radio-Canada Télé, était présentée comme la dernière de la série. Or, la donne a déjà changé alors qu’une sixième saison de six épisodes a été commandée et sera tournée en mai 2020, au grand plaisir de David La Haye qui reprendra son rôle. « Que le producteur nous demande une autre saison sans même avoir attendu de voir les cotes d’écoute, c’est bon signe! » Il ajoute que Yan England devrait aussi reprendre son rôle à la réalisation.

D’autres projets
Un autre projet amène David La Haye à collaborer avec Luc Picard à l’occasion du film Gallant : Confessions d’un tueur à gages, actuellement en tournage, où il jouera l’adjoint de Gérald Gallant. Puis, il participera au premier long métrage de Nicolas Roy, De guerre lasse, un huis clos où il jouera le rôle d’un soldat. « Ce sont des beaux projets qui se sont offerts à moi, avec trois personnages complètement différents les uns des autres. Je suis béni d’avoir ces opportunités coup sur coup après quelques années de vache maigre », admet le comédien de 53 ans.

image