26 janvier 2017
Un programme pour prévenir les risques reliés à l’errance
Par: Denis Bélanger
Le programme «On rentre à la maison»  a été lancé jeudi en point de presse.

Le programme «On rentre à la maison» a été lancé jeudi en point de presse.

SANTÉ. La Société Alzheimer des Maskoutains-Vallée des Patriotes lance le programme «On rentre à la maison» pour prévenir les cas d’errance et faciliter le travail des policiers lorsqu’une personne atteinte de la maladie manque à l’appel.

Le programme consiste à remplir une fiche signalétique de la personne en perte cognitive. Cet outil permet aux policiers d’intervenir rapidement, explique le porte-parole de la Régie intermunicipale de police  Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL), le sergent Pierre Tremblay.

«Une personne peut compléter la fiche et la garder chez soi. Quand la police arrive à la maison (pour un signalement), elle remet la fiche aux agents qui ne perdent pas une heure à poser des questions. Les gens peuvent contacter la Société Alzheimer des Maskoutains-Vallée des Patriotes ou remplir le formulaire en ligne sur le site. Les gens doivent indiquer sur le formulaire s’ils veulent recevoir des services de l’organisme et aussi s’ils l’autorisent à transmettre la fiche à la Régie.»

Chaque fiche signalétique envoyée à la RIPRSL sera inscrite dans le centre de renseignements policiers du Québec. Le programme bénéficiera aussi de la collaboration  du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est. «C’est l’occasion de mettre en place les mesures nécessaires afin d’éviter la disparition d’un être cher et de s’outiller pour la retrouver le plus rapidement possible», a déclaré la présidente de la Société Alzheimer des Maskoutains-Vallée des Patriotes, Denise Loiselle.

Selon la Société, près de 60% des personnes en perte cognitive risquent de se perdre. Au cours des quatre dernières années, la centrale 911 de la RIPRSL a reçu 122 appels pour des cas d’errance, dont 33 seulement l’an dernier.

Le programme bénéficie d’une subvention de 83 416 $ du ministère de la Famille dans le cadre du volet Soutien aux actions communautaires du programme Québec ami des aînés. La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Francine Charbonneau, était de passage jeudi à Mont-Saint-Hilaire pour le lancement du programme.

 

Les responsables du projet présenteront l’outil dans les résidences de personnes âgées et auprès de la population à l’aide d’un dépliant. Info: info@alzheimermvp.com ou 450-768-6616, poste 211.

                                                       

image