6 octobre 2021
Équipe Diane Lavoie – Belœil gagnant
Un programme pour passer à travers la pandémie
Par: Olivier Dénommée
Diane Lavoie, à l’avant, sollicite un quatrième mandat à la tête de la Ville de Belœil. Derrière elle, on reconnaît ses candidats Daniel Desroches (district 3), Vincent Angers-Deslauriers (district 4), Louise Allie (district 1), Renée Trudel (district 2), Jean-Yves Labadie (district 8), Guy Bédard (district 5), Pierre Verret (district 6) et Josiane Desroches (district 7).

Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Diane Lavoie, à l’avant, sollicite un quatrième mandat à la tête de la Ville de Belœil. Derrière elle, on reconnaît ses candidats Daniel Desroches (district 3), Vincent Angers-Deslauriers (district 4), Louise Allie (district 1), Renée Trudel (district 2), Jean-Yves Labadie (district 8), Guy Bédard (district 5), Pierre Verret (district 6) et Josiane Desroches (district 7). Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

La campagne de l’équipe de la mairesse sortante de Belœil, Équipe Diane Lavoie – Belœil gagnant, a été lancée le 22 septembre. Les grandes lignes de son programme électoral ont aussi été dévoilées.

Publicité
Activer le son

Le lancement de la campagne s’est tenue à la ferme Régrain, la ferme familiale du candidat Vincent Angers-Deslauriers, qui en est à sa première campagne électorale au sein de l’Équipe Diane Lavoie. L’activité s’est aussi faite en présence de trois anciens maires de Belœil – Pierre Cloutier, Réal Jeannotte et Marcel Bédard – qui manifestent leur appui à celle qui brigue un quatrième mandat comme mairesse. « Je suis toujours fébrile et j’ai toujours la flamme. Mais avec une équipe comme celle-là, ça ne peut pas être autrement! », s’est exclamée Diane Lavoie.

La plateforme électorale du parti mise sur six axes : l’économie, l’environnement, la qualité de vie, le transport, l’accès au logement et les finances municipales. Les engagements de Belœil gagnant incluent la préservation des espaces verts et leur mise en valeur pour que les citoyens puissent y bouger davantage, de même que la mise en place d’un bureau de projet pour améliorer l’offre en logements abordables. « On voit des maisons tellement dispendieuses que les jeunes doivent quitter la région. On doit faire quelque chose si on veut garder notre relève ici », soutient Mme Lavoie.

Quant au dossier de la future école primaire, l’Équipe Diane Lavoie ne se mouille pas trop, affirmant que les discussions doivent se poursuivre avec le Centre de services scolaire des Patriotes.

Relance
Le parti mise sur la relance, autant communautaire qu’économique, de Belœil. « Les organismes communautaires et sportifs ont été presque à l’arrêt pendant plus d’un an et demi et plusieurs conseils d’administration sont en difficulté. Il faut aider à reformer des CA pour relancer ces organismes. La relance économique est déjà entamée avec la mise en place d’un comité, mais il faut aller plus loin », commente Diane Lavoie.

Mme Lavoie assure que son équipe « expérimentée et diversifiée » a tout ce qu’il faut pour mettre en œuvre ce « programme ambitieux » pour les quatre prochaines années. « On n’est pas encore sortis de la pandémie. Ça prend des gens d’expérience avec des contacts pour s’assurer de continuer à défendre les intérêts de nos citoyens et rester à l’affût des subventions », affirme-t-elle, estimant que les quatre prochaines années seront « charnières ».

Sur le terrain
Maintenant que la campagne de l’Équipe Diane Lavoie est lancée, les candidats sont sur le terrain pour faire valoir leurs projets et défendre le bilan des dernières années. « Les 18 derniers mois, j’ai trouvé ça dur, admet Mme Lavoie. J’ai besoin de l’énergie des gens et je vais me concentrer sur le porte-à-porte. » Le programme complet du parti est disponible à l’adresse www.equipedianelavoie.ca/programme.

image