30 juillet 2020
Beloeil
Un nombre record d’emprunts à la bibliothèque
Par: Sarah-Eve Charland

La bibliothèque de Beloeil a connu une hausse du nombre d’emprunts et du nombre d’abonnés. Photothèque | L’OEil Régional ©

Près de 165 780 documents ont été empruntés en 2019 à la bibliothèque municipale de Beloeil, ce qui constitue un record. Bien que les documents numériques représentent une infime partie des emprunts, la Ville souhaite se projeter vers l’avenir en entamant une réflexion sur la place du numérique à la bibliothèque.

Publicité
Activer le son

Des 165 780 documents empruntés, 3270 étaient des emprunts numériques. L’année précédente, l’établissement a enregistré 149 900 documents empruntés, dont 2371 emprunts numériques. En 2019, 65 565 personnes ont foulé les couloirs de l’établissement, ce qui correspond 14 362 abonnés. La Ville estime donc que 55,3 % de la population fréquente la bibliothèque.

L’année précédente, le nombre d’abonnéscorrespondait plutôt à 41 % de la population.Dans son budget 2019, Beloeil planifiaitun montant de 150 000 $ pour encadrer deux projets participatifs, dont l’aménagement d’un parc ado et la modernisationde la bibliothèque. Étant donné qu’un projet participatif signifie l’implication de la population dans la prise de décision, le projet a été mis en suspens. Les circonstances entourant la COVID-19 empêchent de tenir des consultations publiques et ont ralenti les travaux à la Ville.

« Le numérique, c’est beaucoup plus que l’emprunt de livres numériques. L’idée de se lancer dans cette réflexion vient du fait que nos équipements de notre laboratoire informatique doivent être remplacés éventuellement. C’est donc l’occasion pour nous de prendre le temps nécessaire pour se projeter dans le futur, anticiper et innover sur le plan numérique », mentionne la porte-parole de
la Ville de Beloeil, Kim Chagnon.

Cette dernière soutient que plusieurs bibliothèques au Québec offrent des services numériques comme créalab, médialab, des services en ligne d’animation virtuelle, des logiciels spécialisés, des apprentissages en ligne et des jeux en ligne.

« On veut, à Beloeil, prendre le temps de bien évaluer les besoins et aspirations de nos citoyens et de chacune des clientèles. C’est donc dans cette perspective qu’on souhaite réfléchir pour déterminer notre future offre de services sur le plan numérique », poursuit Mme Chagnon.

La collection englobe 88 679 documents imprimés et 3564 livres numériques. Beloeil souhaite élargir la place du numérique au sein de la bibliothèque municipale. C’est notamment l’objectif d’une demande de subvention, adoptée à la séance du conseil du 13 juillet, dans le cadre du plan de relance économique du secteur culturel présenté par le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Ce programme a lancé un appel de projets de soutien au rayonnement numérique.

La Ville souhaite mettre en place une plateforme numérique qui permettra aux jeunes de 6 à 17 ans de consulter des contenus numériques éducatifs, ludiques et culturels.

image