23 novembre 2018
Un débat convivial sur le projet du centre-ville
Par: Denis Bélanger

Émile Grenon Gilbert, François Paradis et Louis Toner. Photo : François Larivière

Organisé par la Ligue de Gauche à Droite, le débat portant sur le projet de développement de la rue Saint-Georges et de Mont-Saint-Hilaire a attiré la semaine dernière une cinquantaine de personnes au Café du passeur.

La rencontre a permis au conseiller indépendant du district de la Montagne (6), Louis Toner, qui est contre le projet, et au conseiller d’Avenir Hilairemontais du district des Patriotes (2), Émile Grenon Gilbert, en faveur du projet, d’exposer leur point de vue. Après avoir présenté leur exposé, les élus ont répondu aux questions du public.

«Je suis très satisfaite! Tout cela correspond très bien à la mission du Café du passeur: favoriser le partage d’idées, a déclaré la propriétaire du Café du passeur, Jocelyne Bilodeau. Le tout a été fait avec convivialité. François Paradis, l’instigateur de la Ligue de Gauche à Droite, était grandement satisfait de l’implication et de la réponse positive du public, mais aussi des deux panélistes. Pas de gagnant ni de perdant, mais de beaux échanges comme on les aime.»

Il s’agissait de la 16e soirée organisée de la Ligue qui offre une plate-forme neutre d’échanges sur différents sujets. L’animateur de la soirée, François Paradis, s’est assuré que le débat prenne une allure plus calme que dans certaines consultations publiques tenues sur le projet de Saint-Georges. Sur la photo:Émile Grenon Gilbert, François Paradis et Louis Toner.

image