19 janvier 2016
Un cinquantième bien rempli pour Mont-Saint-Hilaire
Par: Denis Bélanger
Le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau (droite) et le directeur du Service du loisir et de la culture, Pierre Bergeron.

Le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau (droite) et le directeur du Service du loisir et de la culture, Pierre Bergeron.

La programmation des festivités du 50e anniversaire de Mont-Saint-Hilaire proposera en 2016 plus d’une vingtaine d’événements préparés par des organismes ainsi que par la municipalité.

Quatre activités ressortent notamment du lot. Il y a d’abord le Concours de la photo mystère. Une fois par mois, les citoyens seront invités à identifier une photographie liée à la décennie 1950-1960. Il s’agit d’une initiative de la Société d’histoire de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire, organisée en collaboration avec la Ville.

Toujours sur le plan culturel, le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire présentera cet été l’exposition Histoires d’eau Empress of Ireland.

Ensuite, on retrouve l’activité Fous de la science, qui se déroulera de janvier à novembre. Avec la collaboration de l’Université McGill et la Réserve naturelle Gault, le public pourra se familiariser avec la culture scientifique grâce  à la présentation de documentaires et de la tenue de rencontres avec des chercheurs de renoms.

Les jeunes de 10 à 14 sont invités à participer à un concours, par le comédien de la région, Yan England, et à devenir vidéastes. Ils devront produire une vidéo d’un maximum de 60 secondes sur un lieu de Mont-Saint-Hilaire.

Le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau, pense aux célébrations du 50e depuis un bon moment déjà. Rappelons qu’il avait été derrière les festivités du 25e organisées en 1991 dans le cadre de la Fête nationale.

«J’ai eu une idée il y a un an et demi. Je me suis dit que ce serait le fun qu’on fête le 50e, a commenté M. Corriveau lundi lors du dévoilement de la programmation.  La programmation des célébrations du 50e anniversaire de Mont-Saint-Hilaire se veut à la fois ludique et historique: nous redécouvrirons notre histoire, et notre présent, avec plaisir! Je suis vraiment impressionné par la qualité des événements.»

Lors du point de presse, on a présenté des oriflammes qui seront installées un peu partout dans la municipalité et pourront être réutilisées dans les années à venir. Rappelons que la Ville a aussi distribué dernièrement un calendrier aux couleurs du 50e.

Un pavillon dans les plans

 Durant la conférence de presse, les représentants de la municipalité n’ont pas fait mention du pavillon durable, projet annoncé lors de la présentation des prévisions budgétaires de 2016. Le maire Yves Corriveau a assuré que ce projet, qui évolue, allait voir le jour.

La Ville de Mont-Saint-Hilaire a budgété une somme de 100 000$ pour les festivités, dont 45 000$ pour le pavillon et 25 000$ pour l’exposition au Musée des beaux-arts.

image