9 juin 2021
Propos à teneur anti-mesures sanitaires
Un candidat de Mouvement citoyen démissionne
Par: Denis Bélanger

Daniel Couillard.

Daniel Couillard remet sa démission du parti politique de Mont-Saint-Hilaire Mouvement citoyen une semaine après l’annonce officielle de sa candidature. Une décision qui survient après que le candidat a eu à s’expliquer à propos de publications Facebook en lien avec la COVID-19 pouvant susciter la controverse.

Publicité
Activer le son

M. Couillard a partagé entre autres sur sa page une fausse nouvelle annonçant le décès d’un jeune attribuable à une injection de vaccin ainsi que des messages promouvant le Dr Didier Raoult et le film Hold-Up, qui sont très critiqués dans les médias. Dans d’autres commentaires, il insinue que le Québec est devenu un État policier et félicite un professeur d’avoir fait enlever les masques aux jeunes.

« Il se peut que j’aie fait des erreurs pour certaines publications. De plus, il est normal que des personnes comme le Dr Raoult, qui émettent des opinions, soient contestées. Hold-Up a généré des milliers de tweets. Et évidemment, je ne me sens pas dans un État policier, j’ai grandi ici. Ça faisait référence à une vidéo où quelqu’un se faisait tabasser parce qu’il n’a pas son masque », souligne le biologiste moléculaire de formation.

Ce dernier a aussi partagé des publi- cations affichant un ton défavorable au vaccin. Il a nuancé son propos en entrevue, affirmant ne pas être un anti-vaccin. Il a néanmoins des réticences sur le vaccin contre la COVID-19 en raison notamment de sa rapidité de production. « Nous n’avons pas eu de publications de résultats des phases 3 et 4 des tests cliniques. Je vais attendre ça; pour l’instant, je n’en veux pas de ça dans mon sang. […] On ne sait jamais ce qui peut arriver. On peut-tu attendre? Présentement, on vit sur du marketing pharmaceutique. »

Daniel Couillard, qui est encore à ce jour conseiller scientifique et stratégique auprès de plusieurs PDG d’entreprises, ne nie pas l’existence de la COVID. Il affirme avoir contracté la maladie et avoir perdu des proches en raison du virus. Il ajoute qu’il n’est jamais sorti sans son masque.

M. Couillard reconnaît qu’il n’avait pas pris conscience que le cyberespace avait une porte d’entrée directe dans son « salon Facebook ». Il a limité l’accès à sa page après avoir été interpellé par le journal.

Daniel Couillard a aussi clairement indiqué sur son compte Facebook avoir enfreint les consignes gouvernementales en recevant à la maison quelques amis et membres de sa famille chez lui, alors que ce n’était pas encore permis.

« On se faisait des bulles entre nous et on était un groupe homogène. […] Moi, je crois sincèrement que chacun de nos corps à un système de défense qui est l’immunité naturelle. Je sais que je l’ai eu [le virus] et que c’était le cas aussi pour les gens chez moi. Je suis persuadé que nous étions immunisés. Quand nous fai- sions nos soirées, on gardait nos distances. »

Après s’être expliqué auprès de L’Œil Régional, M. Couillard a confirmé quelques jours plus tard sa démission, ne voulant pas être un boulet pour le parti. La chef de Mouvement citoyen et candidate à la mairie Carole Blouin a commenté brièvement la situation.

« Mouvement citoyen considère que ce n’est pas de notre champ de compétences et de responsabilités de prendre position, de défendre ou de promouvoir toute position publiquement sur les mesures de santé publique. Quant au non-respect des mesures sanitaires prescrites, M. Couillard devait et doit respecter les consignes comme tout citoyen. »

image