14 avril 2017
Trois conseillers quitteront la vie politique
Par: Denis Bélanger
Magalie Joncas

Magalie Joncas

Le conseil municipal de Mont-Saint-Hilaire sera assurément composé de nouveaux venus au lendemain des prochaines élections municipales. Frédéric Dionne (district 1), Magalie Joncas (district 6) et Joseph Côté (district 5) ont confirmé qu’ils ne solliciteraient pas d’autres mandats. Ils étaient en poste depuis le scrutin de novembre 2013.

: Magalie Joncas, qui travaille principalement dans le milieu de la production télévisuelle, a souligné que la conciliation travail-famille n’était pas évidente. De plus, elle a trouvé difficile le fait que certains citoyens aient remis en doute son intégrité ces derniers mois. Le  dossier du développement de la zone A-16 a déclenché des passions chez plusieurs électeurs. «J’entends continuer de donner mon appui au maire Yves Corriveau et à toute son équipe. Elle a fait du bon travail dans le présent mandat», a notamment déclaré la mère de famille.

Le maire Yves Corriveau, qui briguera un deuxième mandat, se montre attristé du départ de Mme Joncas et de Frédéric Dionne. «Ça me jette un peu par terre de voir mes deux jeunes (responsable de famille) partir. C’est très difficile de conjuguer toutes leurs responsabilités. Je demande comment on peut faire pour faciliter la vie de ces gens-là (pour la politique)?»

Les conseillers Émile Grenon Gilbert (district 2), Sylvain Houle (district 3) et Jean-Pierre Brault (district 4) ont pour  leur part l’intention de solliciter un second mandat. Le parti d’Yves Corriveau, Avenir Hilairemontais, devraient présenter ses trois nouveaux candidats d’ici mai. La formation politique se devait au départ de trouver au moins un nouveau candidat. Le district 5 avait été le seul siège à échapper à Avenir Hilairemontais, alors que son candidat, Jean-Luc Halde, avait perdu par 223 voix contre l’indépendant Joseph Côté.

Pour ce qui est justement de M. Côté, le présent mandat était son deuxième séjour au sein du conseil municipal de Mont-Saint-Hilaire. Il a été échevin pendant 12 ans, de 1988 à 2000, à l’époque où Honorius Charbonneau occupait la mairie. Joseph Côté n’avait d’ailleurs pas hésité une fois à condamner les propos de M. Charbonneau, car il se disait peu convaincu de la nécessité d’implanter à Beloeil un centre de formation professionnelle.

Nouvelle carte électorale

Rappelons que la division des districts électoraux sera modifiée dès les prochaines élections municipales. Le district de La Pommeraie sera fusionné au district de la Montagne, qui lui conservera le même nom.

Le redécoupage de la carte entraîne la création d’un nouveau district de la Seigneurie. Les autres districts conserveront la même appellation: du Déboulis, des Patriotes, de Rouville et de Piémont. Cette modification était devenue nécessaire, car le district des Patriotes contenait un trop grand bassin de personnes.

image