11 octobre 2019
Baseball
Thomas Sansregret en contrôle sur le monticule
Par: Denis Bélanger

Thomas Sansregret. Photo gracieuseté 

Le lanceur de baseball de Belœil Thomas Sansregret continue son chemin pour atteindre les plus hauts sommets de son sport. L’artilleur de 17 ans a connu une belle saison estivale et il a récemment commencé à lancer des courbes et des rapides contre des adultes. Il aimerait évidemment poursuivre sa progression aux États-Unis durant le calendrier scolaire.

Sansregret et ses coéquipiers ont décroché la médaille d’or aux championnats canadiens U18 disputés à la fin août à London, en Ontario. « C’était une compétition relevée. Nous étions la plus jeune équipe avec une moyenne d’âge de 16 ans, ce qui est rare pour du U18. Les autres avaient une moyenne de 17 ou 18 ans. »

Le Belœillois n’a lancé qu’une seule partie, soit la rencontre qui déterminait si le Québec passait directement en finale ou devait disputer une autre rencontre éliminatoire pour y parvenir. Les représentants québécois ont perdu la partie, mais seulement par la marque de 2 à 1 en manches supplémentaires.

Cet été, le lanceur a de plus enfilé l’uniforme des Guerriers de Granby de la Ligue de baseball junior élite du Québec pour les séries éliminatoires. Il n’a pas joué pour les Guerriers en saison régulière, s’alignant plutôt avec les Patriotes de Mortagne au midget AAA.

« Je n’avais pas le droit de jouer pour les Guerriers avant les séries. Au début, ça me stressait un peu, car je jouais contre des hommes et je pouvais affronter des joueurs ayant jusqu’à 22 ans. C’est un très bon calibre de jeu et quelques joueurs ont joué aux États-Unis. Finalement, ça s’est bien passé. »

Les Guerriers ont finalement été éliminés en demi-finales. Le jeune homme qui n’aura 18 ans qu’en janvier prochain a entamé dernièrement la saison automnale de baseball collégial au Cégep de Drummondville qui doit se terminer à la mi-octobre. À l’école, il poursuit des cours de base en attendant de trouver une avenue qui l’intéresse.

Cet hiver, il entend travailler fort pour améliorer sa technique et maintenir une vitesse constante de lancer de 85 milles à l’heure. « Pour maintenir et augmenter sa vitesse, il faut notamment travailler fort en musculation et répéter constamment des lancers. »

Lanceur agressif
Dans le baseball mineur, les joueurs essaient plusieurs positions avant de se concentrer à un endroit. En plus du monticule, Thomas Sansregret est aussi à l’aise de jouer dans le champ, sur les buts ou derrière le marbre comme receveur. C’est depuis trois ans qu’il se spécialise comme lanceur.

Sansregret se définit comme un lanceur agressif qui désire affronter et défier les plus grands frappeurs de l’équipe adverse. Hors de question pour lui de donner un but sur balle intentionnel à un joueur susceptible de frapper un coup de circuit. Ses entraîneurs lui font d’ailleurs confiance et ne lui demandent jamais d’accorder un but sur balle intentionne

image