5 juin 2019
Pour gérer le centre culturel
Sopiar reçoit 130 000 $ de plus
Par: Vincent Guilbault
Le Centre culturel et communautaire de la Pointe-Valaine. Photothèque | L’Œil Régional ©

Le Centre culturel et communautaire de la Pointe-Valaine. Photothèque | L’Œil Régional ©

Otterburn Park versera un montant supplémentaire de 130 000 $ à la firme Sopiar pour la gestion du Centre communautaire et culturel de la Pointe-Valaine. Les élus de la municipalité se sont mis d’accord sur le montant lors de la dernière séance du conseil municipal du 21 mai.

La Ville avait déjà signé une entente avec l’organisme à but non lucratif Sopiar pour la gestion du Centre Pointe-Valaine, qui couvre plusieurs années, et qui permettrait entre autres de présenter plus de spectacles dans la salle. Pour l’année 2019, l’organisme devait recevoir initialement 20 000 $ de la Ville. Pour les années subséquentes, l’entente prévoyait une formule de partage des déficits ou des profits, suivant le cas, en plus d’une rémunération de base pour l’organisme. De son côté, Sopiar paie son loyer 50 000 $ à la Ville.
« Cependant, Sopiar n’a pas pu exploiter le Centre comme prévu en 2019, en raison des travaux qui doivent y être faits pour le rendre mieux adapté à sa nouvelle vocation [de salle de spectacle]. Par conséquent, la Ville a consenti à lui verser une somme de 130 000 $ en sus du 20 000 $ déjà prévu à l’entente » a souligné Véronique Darveau, porte-parole de la Ville.
Le maire Denis Parent prédit que la Ville pourra un jour tirer des profits de l’exploitation du centre culturel, centre qui demande annuellement un montant d’environ 285 000 $ pour son fonctionnement. « C’est encore le réflexe des villes et des organismes de demander une gratuité. Tout le monde vient ici, car nous avons une belle salle », dit-il. Le maire estime que l’arrivée de Sopiar permettra la tenue de soirées payantes et diminuera le nombre de locations gratuites de la salle.
Rappelons que la Ville investira aussi un montant de 150 000 $ pour des travaux de l’aménagement du centre culturel. Les travaux incluent la construction d’une loge et d’un espace-bar pour mieux adapter les lieux à la tenue de spectacles et pour augmenter la polyvalence de la salle.

image