5 octobre 2016
Sept jours en mai, sept artistes de talent réunis
Par: L'Oeil Régional
Les membres de Sept jours en mai: Mara Tremblay, Michel Rivard, Luc De Larochellière, Éric Goulet, Gilles Bélanger, puis Ariane Ouellet et Carl Prévost de Mountain Daisies

Les membres de Sept jours en mai: Mara Tremblay, Michel Rivard, Luc De Larochellière, Éric Goulet, Gilles Bélanger, puis Ariane Ouellet et Carl Prévost de Mountain Daisies

MUSIQUE. Passer sept jours, en mai, isolés à la campagne à composer. Voilà le défi que s’étaient lancé sept artistes québécois de grand talent, dont Michel Rivard, Mara Tremblay et Luc De Larochellière. Le fruit de ce travail intensif a donné naissance à une tournée, qui se retrouvera à Beloeil le 15 octobre prochain.

Ces sept cerveaux créatifs ont uni leur talent l’espace d’une semaine des plus productives. «Le but était vraiment de se réunir sept jours de temps pour écrire des chansons, a raconté Éric Goulet, membre du projet. Notre objectif était d’en écrire 24 et de choisir les 12 meilleures pour enregistrer l’album.

«On s’est vite rendu compte que ce n’était pas nécessaire d’aller jusqu’à 24, parce que très tôt, on a été impressionnés par la qualité des chansons qu’on a réussi à produire. On s’est donc arrêtés à 21 et on en a choisi 14, qu’on a enregistrées par la suite», a-t-il poursuivi.

En duo

Afin de stimuler l’écriture, les auteurs-compositeurs ont utilisé une technique originale. «Il fallait piger au hasard son partenaire, on travaillait toujours en équipes de deux, a témoigné M. Goulet. On pigeait aussi des bouts de phrases qu’on avait écrits le premier soir.»

Chaque matin, puis chaque après-midi, ils pigeaient un nouveau partenaire et un nouveau thème. En trois jours et demi, 21 chansons étaient composées et il n’a fallu que trois autres jours et demi pour enregistrer cet album de qualité.

Sur scène

Cet impressionnant groupe de musiciens et chanteurs a donc connu une symbiose parfaite, qui se traduit également sur scène en tournée. Les sept musiciens, qui sont accompagnés d’un batteur, s’échangent les instruments, montrant ainsi toute l’étendue de leur talent. Leur musique, un amalgame de folk et de country, saura vous charmer à coup sûr.

«Le spectacle est un bon mélange entre intimité et chansons à plus grand déploiement, a spécifié M. Goulet. En plus d’interpréter les chansons du projet, on fait chacun des chansons de notre répertoire personnel, en groupe. Ça donne quelque chose de très intéressant.»

Sept jours en mai: Au Centre culturel de Beloeil, le 15 octobre à 20h. Billetterie 450 464-4772.

image