1 avril 2016
Sauter plus haut avec Benjamin Lagacé
Par: Denis Bélanger
Benjamin Lagacé.

Benjamin Lagacé.

Les parents du Grandbasilois Benjamin Lacagé ont sûrement dû acheter un matelas de lit solide. Ce jeune homme de 16 ans est un amateur de haute voltige et surtout un trampoliniste de haut niveau. Il a d’ailleurs sauté sur son lit à quelques occasions dans sa jeunesse.

«Je suis plus vieux maintenant. Mais l’autre fois, durant une compétition, nous faisions des manœuvres dans notre chambre d’hôtel. C’était vraiment très drôle.»

Benjamin fait du trampoline depuis sept ans. Plus jeune, il a essayé plusieurs sports, dont le plongeon, le hockey et le soccer. Contrairement à son grand-frère Alexandre, gardien de but avec l’Océanic de Rimouski dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Benjamin n’était pas passionné par notre sport national.

Il a commencé à s’intéresser au trampoline alors qu’un de ses amis faisait un cours récréatif.  Benjamin prétend qu’il n’a pas eu trop de difficulté à convaincre ses parents de le laisser sauter sur un trampoline. «Ils m’ont toujours soutenu et ils ont été fiers de moi. Je suis tombé en amour dès le premier saut», ajoute le membre du Club Impulsion de Saint-Basile-le-Grand. «C’est sûr qu’au début, tu as un peu peur d’aller haut, mais ça se dissipe avec l’habitude. De plus, tu te motives entre coéquipiers.»

Aux yeux de Benjamin Lagacé, le trampoline est un sport qui permet à un athlète de bâtir une bonne confiance. En fait, c’est un atout essentiel pour bien performer. «La confiance est la clé. Une petite hésitation peut faire rater un mouvement.»
Un parcours reluisant

Benjamin Lagacé a ramassé son lot de médailles depuis qu’il fait de la compétition. Il a remporté deux médailles d’or aux Jeux du Québec d’hiver à Drummondville en 2015. Il a été par la suite couvert d’or deux fois aux championnats canadiens. Ces exploits lui avaient permis de se classer pour les mondiaux qui avaient lieu en novembre. Il a toutefois laissé cette occasion pour pouvoir notamment se concentrer sur la pratique de nouveaux mouvements.

De plus, il a récemment participé à la Coupe du Canada, à Kamloops en Colombie-Britannique. En préliminaire à l’épreuve individuelle, il a battu son record personnel pour se classer deuxième. En finale, il a été en mesure de grimper d’un échelon pour décrocher la première place chez les juniors.

image