8 octobre 2020
L’Œil sur le conseil
Saint-Jean-Baptiste en bref
Par: Denis Bélanger

Garage municipal de Saint-Jean-Baptiste. Photothèque | L’Œil Régional ©

Le conseil municipal de Saint-Jean-Baptiste se réunissait en séance au début du mois de septembre. Voici quelques faits saillants.

Publicité
Activer le son

Prioriser la fibre optique

Environ 15 % de la population de la municipalité n’a toujours pas accès à internet haute vitesse, soit les gens situés dans les rangs. Selon Saint-Jean-Baptiste, le confinement a été d’autant plus problématique pour ces citoyens sur les plans personnels, professionnels et financiers. « Deux de nos conseillers avaient de la difficulté avec leur connexion internet pendant les séances tenues à huis clos par visioconférence », rapporte la mairesse Marilyn Nadeau.

Les élus demandent à la MRC de la Vallée-du-Richelieu de prioriser la fibre optique plutôt que la mise en place d’antennes par micro-ondes. La MRC pilote un avant-projet et la collecte de données pour la préparation aux subventions et aux appels d’offres pour la mise en place d’internet haute vitesse.

Deux contrats pour le garage municipal

Deux autres contrats ont été accordés dans le cadre de la rénovation et l’agrandissement du garage municipal. D’un côté, la Municipalité a attribué un contrat au coût de 87 000 $ à APO-G construction gestion pour les travaux de reconstruction de l’entrepôt qui servira à entreposer de l’équipement léger. APO-G était le seul soumissionnaire. De l’autre côté, un contrat d’excavation a été adjugé à Claude Poirier excavation au montant de 33 550 $. Ces travaux sont nécessaires pour l’entrepôt, l’ajout d’abri à sel et l’agrandissement du stationnement devant les nouvelles portes de garage.

Rappelons que la Municipalité a adopté ce printemps un règlement d’emprunt de 1,02 M$ pour ce projet qui sera subventionné par Québec à près de 70 %. En août, les élus ont attribué le contrat de rénovation et d’agrandissement du garage municipal à l’entreprise Constructions RDJ au montant de 760 444,65 $.

Un premier mandat pour le comité de circulation

Le comité de travail de circulation se penchera sur la pertinence d’abaisser la limite de vitesse sur la portion du rang du Cordon située entre le chemin Bédard et la route de Rougemont. Des citoyens ont déposé une pétition à cet effet dernièrement. Le comité est notamment composé des élus Louis Hébert et Guylaine Thivierge, de citoyens et du directeur des travaux publics. Un policier devrait également participer aux discussions.

Favoriser les transports électriques

Saint-Jean-Baptiste souhaite aussi participer à des projets de transports collectifs intégrés et de transports électrifiés, comme Saint-Charles-sur-Richelieu a fait l’an dernier avec des voitures et des vélos électriques. La Municipalité allouera à cet effet 6725 $, soit 4000 $ en ressources et temps et 2725 $ pour participer aux comités de suivi et techniques.

image