26 mars 2020
L'oeil sur le conseil
Saint-Denis en bref
Par: Sarah-Eve Charland

Les élus de Saint-Denis-sur-Richelieu ont tenu des séances du conseil les 2 février et 3 mars. Voici quelques faits saillants.

Travaux de voirie

La Municipalité a adopté le règlement d’emprunt de 3 650 000 $ pour divers travaux de voirie qui seront effectués en 2020 et 2021. De ce nombre, la Municipalité recevra une subvention de 1 650 000 $ du gouvernement du Québec et devra en assumer la différence. Les travaux de réfection toucheront la rue du Domaine, le 4e rang Grand Bois Ouest, les rues Saint-Laurent et Saint-Charles, ainsi que le ponceau de la route Goddu. L’administration a notamment lancé les appels d’offres pour les rues du Domaine, le 4e rang Grand Bois Ouest et le remplacement du ponceau Goddu.

Consultation publique concernant un élevage porcin

Le projet de construction de deux bâtiments à la Ferme C.C. Archambault S.E.N.C. a été présenté en consultation publique à la fin du mois de décembre. Ce projet respecte les normes environnementales du règlement sur les exploitations agricoles et la réglementation d’urbanisme de la Municipalité. La construction de deux bâtiments d’élevage porcin devrait se réaliser à l’été 2020 et représente un investissement de 1,7 M$. Cela permettrait à l’entreprise d’ajouter 1998 porcs à sa production tout en améliorant son efficacité. L’entreprise a présenté son projet comme étant à la fine pointe de la technologie.

La ventilation permettra de réduire les odeurs, surtout en période de canicule. Ce dernier point a représenté d’ailleurs l’une des principales inquiétudes des citoyens présents à la consultation. On y retrouvera aussi une haie brise-vent pour limiter la propagation des odeurs.
Des citoyens ont aussi manifesté des inquiétudes concernant l’état des routes qui pourrait se détériorer en raison d’une hausse des transports. Selon la Municipalité, l’entretien des routes ciblées ne fait pas partie du plan triennal d’immobilisation. Elle ne sait donc pas quand la réfection de ces routes sera réalisée.

Le rapport résumant la consultation publique est disponible sur le site internet de la Municipalité de Saint-Denis-sur-Richelieu.

Un contrat financier annulé

Les élus ont annulé le mandat d’accompagnement au service des finances de la Municipalité à Daniel Tétreault, CPA. En janvier, le conseil municipal avait manifesté la volonté d’avoir recours à un accompagnement au service des finances. Daniel Tétreault était aussi le comptable ayant eu le contrat d’audit des états financiers de la Municipalité pour l’exercice se terminant le 31 décembre 2019. Le contrat lié à l’audit représentait une dépense de 11 400 $, plus taxes. Selon la mairesse Ginette Thibault, le premier aspect était déjà couvert par la résolution concernant le contrat d’audit. Afin d’éviter qu’il y ait confusion, le conseil a préféré annuler la résolution du service d’accompagnement qui n’était pas nécessaire. Certains citoyens avaient manifesté des inquiétudes qu’il y ait conflit d’intérêts. Selon le ministère des Affaires municipales, il est possible que la firme qui conseille la Municipalité soit la même qui fait l’audit des états financiers. Il appartient à la firme de prendre les mesures pour respecter les normes ainsi que les règles de déontologie de sa profession. Selon le code de déontologie de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec, les membres professionnels doivent éviter les situations d’autocontrôle avec un client de services d’audits.

image