12 juillet 2016
Rue Maureen: Otterburn Park constate aussi le problème
Par: Denis Bélanger
Ce type de plateau ralentisseur, que l’on retrouve sur la rue Jeannotte, pourrait être aménagé sur Maureen.

Ce type de plateau ralentisseur, que l’on retrouve sur la rue Jeannotte, pourrait être aménagé sur Maureen.

Après Mont-Saint-Hilaire, c’est au tour de la Ville d’Otterburn Park de constater, chiffres à l’appui, les problèmes reliés à la circulation sur la rue Maureen.

Une première étude de circulation effectuée du 22 au 28 juin révèle que 352 conducteurs provenant d’Otterburn Park ont enfreint le sens unique pour circuler sur Maureen, qui devient à double sens seulement à partir de Mont-Saint-Hilaire. Une seconde analyse effectuée du 30 juin au 4 juillet a noté, pour le même endroit, le passage de 115 véhicules.

Ces chiffres se rapprochent davantage de ceux de Mont-Saint-Hilaire, soit un débit journalier de plus de 300 véhicules selon une analyse effectuée du 26 mai au 2 juin.

La première étude d’Otterburn Park avait laissé quelques personnes perplexes, alors qu’on avait noté que seulement quatre véhicules n’avaient pas respecté le sens unique entre le 29 avril et le 3 mai. Mais il s’est avéré que le système était défectueux. «Nous n’avons pris aucune chance et nous avons effectué deux études supplémentaires pour nous assurer des résultats», explique la porte-parole d’Otterburn Park, Jenifer Brault.

Rappelons que les résidents de la rue Maureen se plaignent depuis un bon moment des problèmes de circulation. La Ville de Mont-Saint-Hilaire essaiera cet été quelques solutions. La solution de fermer la rue aux frontières d’Otterburn Park n’est pas exclue, surtout si aucune autre mesure n’est concluante.

image