5 novembre 2015
Rivière Richelieu: Mont-Saint-Hilaire veut freiner les plongeurs
Par: Denis Bélanger
La Ville a fait installer ce panneau cet été.

La Ville a fait installer ce panneau cet été.

Plusieurs jeunes n’hésitent pas à sauter de la Place du Quai de Mont-Saint-Hilaire, située devant l’église, pour plonger dans la rivière Richelieu. Ce sont les observations de l’administration municipale, qui vient d’adopter un règlement pour interdire ce «sport extrême».

Le maire Yves Corriveau affirme avoir vu une trentaine de jeunes se baigner au même moment dans le Richelieu lors d’une journée d’été. «Je les ai comptés et il n’y avait pas d’adultes, ajoute l’élu. J’ai même reçu des courriels de parents inquiets qui avaient entendu parler que leur enfant sautait dans la rivière.»

Pour l’instant, la municipalité a fait installer un panneau à la Place du Quai pour interdire de sauter et de se baigner. Il n’y a pas de barrière ou de clôture sur le quai qui aurait pu rendre la tâche plus difficile pour effectuer le grand plongeon. Mais il suffit de circuler sur le chemin des Patriotes pour constater que les jeunes peuvent sauter dans la rivière à plusieurs endroits. Le règlement interdit aussi de sauter à partir des autres quais flottants ainsi que d’encourager les gens à le faire.

Les fautifs écoperont d’une amende pouvant aller de 100$ à 1000$ en cas de première offense. Le maximum est de 2000$ pour une récidive. «On en est au tout début du dossier, je ne peux pas dire ce qui pourrait venir par la suite. Nous allons sûrement demander aux policiers d’aller rencontrer les jeunes.»

Le règlement a été adopté aussi pour une question d’assurances. «J’ai amené mon cas à une table de discussions d’assurance à la Mutuelle des municipalités du Québec. On en est venu à la conclusion qu’on ne pouvait pas accepter cela», renchérit M. Corriveau.

Des exceptions

Le règlement adopté à la dernière séance du conseil municipal permet toutefois la tenue d’événements  spécifiques comme le Grand Splash, à la condition qu’ils obtiennent l’aval de la municipalité.  

Rappelons qu’une centaine de personnes, munies d’une veste de flottaison, ont sauté dans le Richelieu en août à l’occasion du Grand Splash. Le geste avait pour but de démontrer l’intérêt populaire pour la mise en place d’infrastructures facilitant l’accès à la baignade dans le Richelieu et sensibiliser la population à la qualité de l’eau de la rivière ainsi qu’à l’importance de la protéger.

image