26 mars 2020
Quatre pertes d’emploi à la ville de Belœil
Par: Sarah-Eve Charland

La Ville de Belœil a mis fin à l’emploi de quatre employés temporaires. Photothèque | L’Œil Régional ©

La Ville de Belœil a mis à pied quatre employés en lien avec les mesures de confinement imposées par le gouvernement du Québec.

Publicité
Activer le son

Les employés touchés occupaient des postes temporaires, soit des employés sur la liste de rappel et de remplaçants. Ils travaillaient dans les départements de l’approvisionnement, de la bibliothèque, de l’entretien des patinoires extérieures et des travaux publics.

Dans la région, les Villes de Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park et McMasterville n’ont effectué aucune mise à pied. Belœil a pris cette décision à l’instar d’autres villes comme celle de Québec, qui a mis fin à l’emploi de 2000 travailleurs la semaine dernière.

La Ville de Belœil a transmis ce message à l’ensemble de ses employés le 26 mars. « Sachez que nous maintenons les conditions d’emploi actuellement en vigueur pour tous les employés, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Nous comprenons que cette période d’incertitude peut soulever des questionnements pour certains; toutefois, comme vous, nous suivons la situation au jour le jour et nous tentons de minimiser le plus possible les impacts de cette crise sur vous et sur l’ensemble de notre personnel. »

image