18 août 2017
Piétonne happée à mort à Saint-Basile-le-Grand
Par: Karine Guillet

C'est en franchissant la deuxième partie de la route, après le terre-plein que la jeune fille a été happée. photo: YannCanno.com

Une adolescente de 17 ans a perdu la vie, jeudi soir, alors qu’elle traversait l’intersection du boulevard du Millénaire et de la route 116, à Saint-Basile-le-Grand, jeudi soir.

L’accident se serait produit vers 20h25. La jeune femme se trouvait à la hauteur du passage piétonnier du boulevard du Millénaire, à proximité de la voie ferrée. Un véhicule circulant sur le boulevard du Millénaire a happé la piétonne alors qu’il s’apprêtait à tourner à gauche sur la route 116, en direction de Saint-Bruno-de-Montarville.

La victime a été transportée à l’hôpital Charles-Lemoyne, où son décès a été constaté. Le conducteur du véhicule a pour sa part été transporté à l’hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe pour un choc nerveux.

Le porte-parole de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, Luc Roberge, a confirmé que l’automobiliste était dans son droit de circuler. Il ne pouvait pas dire si la piétonne était également dans son droit. L’accident a causé de nombreux problèmes de circulation dans le secteur.

Une intersection décriée

Ce n’est pas la première fois que l’intersection du boulevard cause des problèmes entre piétons et automobilistes. L’été dernier, un jeune planchiste avait été happé par une automobile alors qu’il traversait cette même intersection. Le jeune homme avait subi de graves blessures.

Plusieurs citoyens ont d’ailleurs signalé que l’intersection n’était pas sécuritaire pour les piétons. «Personne ou presque n’utilise la lumière à piéton de Millénaire parce qu’elle est dangereuse, les voitures peuvent tourner et traverser la 116 pendant que la lumière est pour les piétons», écrivait un internaute sur le page Facebook Spotted:Saint-Basile-le-Grand. Une autre soulignait que les voitures sont souvent pressées en raison de la présence de la voie ferrée et que les piétons étaient nombreux à ne pas respecter la signalisation.

Plusieurs citoyens se demandaient d’ailleurs s’il n’y faudrait pas ajouter des mesures afin de sécuriser l’intersection, notamment par l’ajout de lumières réservées aux piétons.

Le conseiller municipal Maurice Cantin, membre du comité de circulation de Saint-Basile-le-Grand, avait d’ailleurs déjà confirmé à L’Œil Régional que la Ville a reçu plusieurs demandes citoyennes pour revoir la configuration de l’intersection, dont la responsabilité relève du Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports du Québec (MTQ). La Ville avait d’ailleurs demandé à la Régie de police de prêter une attention particulière au secteur.

Projet de refuges abandonné

Une citoyenne avait déposé un projet lors de la première édition du budget participatif de Saint-Basile-le-Grand en 2014, afin de sécuriser les passages piétonniers de la 116 aux intersections du Millénaire et des montées Robert et des Trente. Le projet, d’un coût estimé à 50 000 $, proposait de créer des refuges sur les terre-pleins centraux afin d’inciter les piétons à ne pas traverser lorsque la lumière est rouge. « Les plans soumis par la Municipalité n’ont pas reçu l’aval du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports faisant en sorte que ce projet ne sera pas réalisé», précise toutefois Saint-Basile sur son site Web.

Le comité de circulation de Saint-Basile avait d’ailleurs communiqué avec le MTQ, qui a compétence à cette intersection, pour voir si la traversée pouvait être optimisée. Cette intersection fait partie des secteurs analysés par un comité formé l’an dernier chargé d’examiner plusieurs aspects liés à la sécurité routière sur la 116. Le comité devait compléter un diagnostic de sécurité routière et une réévaluation des limites de vitesse.

image