30 mars 2016
Pas de référendum pour la nouvelle caserne
Par: Denis Bélanger
Plan de la nouvelle caserne incendie de Mont-Saint-Hilaire montant l'élévation avant sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier.

Plan de la nouvelle caserne incendie de Mont-Saint-Hilaire montant l'élévation avant sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier.

Il ne devrait pas y avoir de retard dans la construction de la nouvelle caserne incendie de Mont-Saint-Hilaire. Le règlement d’emprunt à cet effet de 8,5 M$ ne sera pas soumis à un référendum.

Seulement trois personnes ont signé le registre mardi à l’hôtel de ville alors que 500 signatures étaient requises pour forcer la tenue d’un référendum. Rappelons qu’en 2013, aucun citoyen n’avait signé le règlement d’emprunt de 1,8 M$ adopté pour l’achat du terrain de la nouvelle caserne, situé au 480, boulevard Sir-Wilfrid-Laurier.

Le bâtiment existant sur le site devrait être démoli entre le mois de mai et la fin juin. L’appel d’offres a été lancé et les entreprises intéressées doivent déposer leur soumission avant 11h, le 4 avril. Une fois la démolition terminée, une compaction dynamique devra être effectuée en août et en septembre. Une étude géotechnique a révélé sur le site la présence d’une couche de sable liquéfiable (susceptible d’être transformé à l’état liquide). Après la compaction, la construction devrait pouvoir commencer. L’inauguration officielle est prévue pour juillet 2017.

La caserne sera construite au coût de 6,98 M$. À cela s’ajouteront d’autres éléments tels que la préparation du terrain, incluant la démolition du bâtiment actuel (672 000$), les travaux nécessaires au site, tel que voirie-aqueduc-égouts (709 000$), et les travaux d’aménagements paysagers (185 000$). La Ville a déjà obtenu une enveloppe réservée de 2,75 M$ du Programme infrastructures Québec-Municipalités (PIQM) et travaille à l’obtention d’une somme de 1,8 M$ provenant du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec 2014-2018.

À lire également : La nouvelle caserne attendue pour 2017

image