25 mai 2018
Pas de feu de circulation sur Campbell
Par: Denis Bélanger

La rue Campbell. Photo: François Larivière

Dans le cadre des travaux d’infrastructure sur la rue Campbell, il n’y aura finalement pas à court terme de feux de circulation. Selon le maire Yves Corriveau, l’option coûtait plus cher que prévu.

 

L’élu a indiqué que cette avenue serait étudiée davantage et qu’il y aurait consultation. M. Corriveau a aussi eu l’assurance qu’il n’était pas nécessaire d’installer le filage maintenant si on voulait ajouter le feu plus tard. Les travaux sur Campbell s’effectueront entre la Montée des Trente et la rue Fortier. Le contrat à cet effet a été accordé à Germain Lapalme & fils inc., pour environ 3,2 M$.

Le maire ne comprend pas non plus
Le maire Yves Corriveau compatit avec Michèle Lapalme, cette citoyenne qui a reçu une contravention de 169 $ pour avoir roulé sur l’accotement de la rue Raymond-Dupuis pour tourner à droite vers Saint-Charles sur le chemin des Patriotes. Mme Lapalme est venue à l’hôtel de ville lancer un cri d’aide au conseil. M. Corriveau estime que la dame a été malchanceuse. «Ils sont en droit de donner la contravention. Mais ça fait des années qu’on [franchit la ligne d’accotement pour virer]. Et je vous garantis que je vais continuer à le faire. Je ne me mettrais pas le 20e en ligne dans la voie, ça n’a pas d’allure. On va regarder le dossier, c’est le MTQ qui peut nous donner l’autorisation.»

Un nouveau pont

La Ville de Mont-Saint-Hilaire demande au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports d’analyser la possibilité de construire un nouveau pont enjambant la rivière Richelieu entre Saint-Basile-le-Grand et Saint-Mathias-sur-Richelieu. Le maire est d’avis que cette nouvelle infrastructure facilitera la circulation des usagers.
Il y a environ un an, la municipalité avait fait une demande pour un nouveau pont, mais entre McMasterville et Otterburn Park. «À la suite de mes rencontres avec les autres maires, on a convenu de changer d’endroit», explique le maire Yves Corriveau.

Nouveau membre au Caza-16
Le Comité de l’avenir de la Zone A-16 a un nouveau membre, Jean-Philippe Bellerose, qui remplace François Paradis en tant que représentant du secteur de la Gare. Rappelons que la municipalité, au moment de créer le comité, voulait avoir une représentativité géographique de l’ensemble de la ville.

Questionné sur le mode de sélection du candidat par Pierre Nault, président de l’Association des citoyens de Mont-Saint-Hilaire (ACMSH), le conseiller Émile Grenon Gilbert a expliqué que la sélection s’est faite de façon fortuite. L’ACMSH suit le dossier de près, d’autant plus que le regroupement de citoyens n’a plus de représentant officiel au CAZA-16 depuis le déclenchement des élections l’automne passé.

«C’est arrivé à une rencontre de la commission scolaire», a ajouté M. Gilbert qui siège d’ailleurs au comité. «Il fallait trouver quelqu’un vite qui connaissait le dossier. On a trouvé un excellent candidat. Et je tiens à ajouter qu’il n’a aucun lien avec mon parti», a renchéri le maire Yves Corriveau.

Honneur pour Émile Grenon Gilbert
Le conseiller municipal Emile Grenon Gilbert a été honoré comme «personnalité de la relève municipale 2018» aux assises de l’Union des Municipalités du Québec qui se sont tenues la semaine dernière à Gatineau.

Étude de caractérisation
Dans le cadre des travaux de la Zone A-16, le conseil municipal a attribué un contrat de 35 000 $ à Habitat Consultants pour des services professionnels en matière d’étude de caractérisation du paysage hilairemontais et du secteur du chemin de la Montagne.

image