20 septembre 2016
Nicola Riopel veut faire le saut dans la Ligue américaine
Par: Denis Bélanger
Nicola Riopel.

Nicola Riopel.

Le gardien de but d’Otterburn Park, Nicola Riopel, aura l’occasion de démontrer son savoir-faire pour se tailler une place au sein du Crunch de Syracuse, le club-école du Lightning de Tampa Bay dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

Riopel a signé en août une nouvelle entente d’une saison avec le Crunch. Le cerbère de 27 ans avait signé le printemps dernier un premier contrat avec Syracuse pour devenir le cinquième gardien de l’organisation du Lightning. Après avoir joué en Europe, Riopel est revenu en Amérique du Nord à la saison 2015-2016 avec les Admirals de Norfolk dans la ECHL. Ses bonnes performances lui ont permis d’attirer l’attention du Crunch.

Nicola n’a finalement pas eu l’occasion de jouer dans la LAH l’an dernier, mais entend remédier à la situation. «Le poste de deuxième gardien est disponible. Je suis confiant. Je suis bien préparé et en bonne forme physique. Je veux jouer dans la Ligue américaine», ajoute l’athlète qui au moment de l’entrevue venait de compléter sa 16e semaine d’entraînement estival.

Riopel prendra d’abord part au camp du Lightning qui se mettra en branle cette semain. «En raison de la Coupe du Monde, à laquelle participent Ben Bishop et Andrei Vasilevskiy, je vais peut-être disputer des parties hors concours. Par la suite, ce sera le camp du Crunch, qui devrait avoir lieu en France.»

Enfin jouer pour Groulx

Si Nicola Riopel perce l’alignement du Crunch, il aura l’occasion de jouer pour un entraîneur qui ne lui est pas étranger, Benoît Groulx, qui effectue cette année un retour derrière le banc d’une équipe de la LAH.

«C’est une très bonne personne en dehors de la glace. En 2005, à mon année de repêchage dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), les Olympiques de Gatineau (dirigés par Groulx) étaient intéressés à me choisir. Les Wildcats de Moncton m’ont finalement repêché, un rang avant les Olympiques.»

image