6 mai 2015
Neuf mois additionnels de prison pour Charles Sénécal
Par: Denis Bélanger
Les faits reprochés à Charles Sénécal se sont produits entre le 1er janvier 2004 et le 18 juin 2013. Il a été reconnu coupable le 21 janvier dernier.

Les faits reprochés à Charles Sénécal se sont produits entre le 1er janvier 2004 et le 18 juin 2013. Il a été reconnu coupable le 21 janvier dernier.

Charles Senécal, ce sexagénaire de 68 ans arrêté pour pornographie juvénile, demeurera derrière les barreaux encore pendant neuf mois.

Charles Senécal, ce sexagénaire de 68 ans arrêté pour pornographie juvénile, demeurera derrière les barreaux encore pendant neuf mois.

Le résident de Saint-Marc-sur-Richelieu a écopé d’une peine de 30 mois d’emprisonnement pour les trois chefs d’accusation en lien avec la possession et la distribution de matériel pornographique. La peine a été prononcée le 5 mai au palais de justice de Sorel.

Le tribunal a aussi infligé une sentence de 12 mois d’incarcération pour une accusation d’attouchements sexuels.

Comme l’accusé est détenu depuis juin 2013, le juge a soustrait 33 mois de détention provisoire à l’ensemble des chefs d’accusation.

Le Saint-Marcois sera aussi soumis à une période de probation de trois ans et à un test de prélèvement d’ADN. Il est également considéré délinquant sexuel à vie.

Lors de son arrestation en 2013, les enquêteurs ont retrouvé environ 400 CD et DVD dans le plafond du sous-sol de sa résidence et un disque dur externe caché sous le plancher et un ordinateur.

Les faits reprochés à Charles Sénécal se sont produits entre le 1er janvier 2004 et le 18 juin 2013. Il a été reconnu coupable le 21 janvier dernier.

Le Saint-Marcois avait entamé des démarches pour porter sa cause en appel. Une audience était prévue le 30 avril à la Cour d’appel de Montréal, mais il y a eu désistement et le dossier est donc clos à ce niveau.

image