23 avril 2021
La femme d’affaires lance un premier livre
Nancy Couture a osé le Pot de bonheur
Par: Denis Bélanger

Pour la créatrice des Pots de bonheur, Nancy Couture, le fait d’oser apportera toujours quelque chose sur le plan humain, que le résultat du geste soit positif ou négatif. Dans l’esprit de l’Hilairemontaise, oser signifie de faire bouger les choses et de vivre pleinement sa vie : voilà le message qu’elle a voulu transmettre en racontant son parcours dans un livre.

Publicité
Activer le son

Mme Couture s’est fait connaître dans la région vers 2015 pour avoir créé le Pot de bonheur, une boîte métallique dans laquelle se retrouvent 365 citations heureuses de différentes personnalités. Auparavant, elle était restée une quinzaine d’années à la maison pour s’occuper de ses fils. Le Pot de bonheur a connu tellement de succès qu’il a été inséré dans les sacs cadeaux remis aux acteurs de cinéma et de télévision à la remise des Golden Globes Awards de 2017.

Dans son livre Oser le bonheur, Nancy Couture relate ses dernières années en tant que femme d’affaires ainsi que celles qui précèdent la création de son entreprise.

« On y découvre une femme authentique, divisée entre le monde des affaires et son rôle maternel. Ça passe par plusieurs volets, dont la fille, la mère de famille, l’amoureuse et la femme d’affaires. C’est une histoire de combattante qui part de la petite enfance et va se rendre jusqu’au monde des affaires. Il y a eu des moments plus mouvementés à travers tout ça. »

Une proposition venue d’ailleurs

L’idée du bouquin est venue d’abord d’une agente de promotion qui travaillait sur la mise en marché d’un produit de Mme Couture. « Elle m’a dit que je devrais raconter mon histoire. Elle m’a mis en contact avec des gens. Ç’a été libérateur pour moi d’y aller, car j’avais vraiment trop de choses à raconter. Le tout s’est bouclé en une semaine. C’est une chance inouïe que j’ai eue. »

La femme d’affaires admet qu’elle trouvait cela gênant au début de raconter sa vie. « Je trouvais ça difficile, car il n’y a pas de filtre et il se dit de grandes vérités dans le livre. C’était quasiment une mise à nu. Finalement, ce qui en ressort, c’est l’authenticité; et les gens vont toujours aimer ça. Je suis très fière de ce livre et je suis fébrile de le sortir. J’ai eu aussi beaucoup de commentaires de gens qui se sont reconnus dans la lecture du livre. »

Rythme plus tranquille

Depuis la création du Pot de bonheur, Mme Couture a lancé plusieurs autres produits. Elle avait même installé son centre de distribution à Saint-Mathieu-de-Belœil. Elle a ralenti la cadence ces dernières années pour diverses raisons. De plus, elle a déménagé son entreprise dans un petit local de Saint-Césaire.

« J’avais notamment une directrice des opérations, mais maintenant, je peux faire pas mal de choses moi-même. Quand je dois produire des pots, j’ai des employées que j’engage à temps partiel qui m’aident. Là, avec la pandémie, ça ne sert à rien de vouloir percer de nouveaux marchés à l’international. Là, j’ai peut-être d’autres projets d’écriture qui s’en viennent. J’ai plein d’idées dans la tête, je ne sais pas ce que l’avenir me réserve. »

image