9 août 2016
Mont-Saint-Hilaire: un citoyen ne peut s’approcher de l’hôtel de ville
Par: L'Oeil Régional
La Ville de Mont-Saint-Hilaire avait retenu les services d'un gardien de sécurité après l’épisode qui aurait impliqué M. de Cavel.

La Ville de Mont-Saint-Hilaire avait retenu les services d'un gardien de sécurité après l’épisode qui aurait impliqué M. de Cavel.

Le citoyen qui aurait menacé un inspecteur municipal de Mont-Saint-Hilaire au début de l’été ne pourra plus s’approcher de l’hôtel de ville, du moins pour les prochains mois.

Sébastien de Cavel a comparu lundi matin au palais de justice de Saint-Hyacinthe. Arrêté par la police le 28 juin dernier pour avoir menacé un fonctionnaire, l’accusé a plaidé non-coupable.

Il reviendra en cour le 21 novembre. D’ici là, l’accusé ne devra pas s’approcher de l’hôtel de ville de Mont-Saint-Hilaire dans un rayon de 100 mètres. Une distance de 300 mètres avait d’abord été suggérée.

Toutefois, l’avocate de M. de Cavel a demandé de réduire cette condition puisque 300 mètres empêcheraient son client de se rendre aux épiceries situées tout près de l’hôtel de ville.

Le geste reproché à M. de Cavel se serait déroulé le 20 juin dernier. La Ville de Mont-Saint-Hilaire avait porté plainte à la suggestion de son avocat. La police l’avait ensuite arrêté et libéré sous promesse de comparaître.

L’événement avait incité la municipalité à retenir temporairement les services d’un gardien de sécurité de l’agence Gardium. Il était d’ailleurs en poste à la séance du conseil municipal de Mont-Saint-Hilaire du mois de juillet. Le directeur général de la Ville, Daniel Desroches, a confirmé que le contrat s’est terminé depuis.

Rencontré à la sortie de la salle de cour par L’OEil Régional, M. de Cavel n’a pas voulu faire de commentaires, mais a réfuté l’accusation qui pèse contre lui.

image