28 janvier 2021
Mont-Saint-Hilaire rénovera le complexe aquatique sans subvention
Par: Denis Bélanger

Le complexe aquatique de Mont-Saint-Hilaire. Photothèque | L’Œil Régional ©

La Ville de Mont-Saint-Hilaire s’est vu refuser sa demande de subvention pour son projet de réfection du complexe aquatique qui est fermé depuis la fin 2019. Malgré ce revers, le conseil municipal a donné le feu vert au projet qui devrait se concrétiser en 2022.

Publicité
Activer le son

La Municipalité a fait connaître cette décision la semaine dernière par le biais d’un communiqué. « La Ville est confiante de pouvoir réaliser un Centre aquatique dont les installations et les services s’arrimeront étroitement aux besoins de la population, tout en satisfaisant à des normes et à des valeurs de développement durable », pouvait-on lire dans la missive.

Initialement évalué à 9 M$, le projet nécessitera, selon la Municipalité, un investissement de 10 M$. Une hausse s’expliquant notamment par une augmentation des coûts des matériaux. Le projet de rénovation avait été présenté en février 2020, avant les impacts économiques de la COVID-19. L’option d’une piscine neuve avait été écartée, car elle aurait pu coûter jusqu’à 28 M$.

Les élus prendront bientôt connaissance des impacts réels sur le service de la dette et le compte de taxes des citoyens. Ces données devraient être présentées au public en mars. S’ensuivra le processus administratif pour entamer la réalisation du projet. La Ville essaiera aussi de trouver d’autres sources de financement. Rappelons que l’adoption d’un règlement d’emprunt pour un projet de cette envergure est soumise au processus d’approbation référendaire.

Les travaux devraient débuter cette année et le nouveau centre aquatique ouvrirait au public à l’automne 2022. La Ville avait déjà adjugé l’été dernier le contrat de services professionnels regroupés à la firme Groupe Leclerc architecture + design, à un montant de plus de 550 000 $.

Les travaux de réfection comprendront le remplacement de la filtration et des équipements mécaniques, la conversion du système au sel par un système au chlore, l’ajout d’un vestiaire familial universel avec cabines et l’addition d’une fenestration abondante vers l’extérieur pour offrir une plus grande luminosité. La rénovation permettra aussi une meilleure visibilité pour les parents et spectateurs.

Rappelons qu’une firme d’experts avait détecté des problèmes structurels importants pouvant menacer la sécurité des usagers et des employés, poussant la Municipalité à fermer le complexe en novembre 2019. Les problèmes se situaient dans la partie la plus ancienne du bâtiment.

Le complexe aquatique attirait annuellement 1200 usagers pour les cours d’aquaforme et plus de 40 000 passages pour les bains libres. Le centre offrait aussi plus de 1500 cours de natation aux jeunes de 4 mois à 18 ans.

image