1 avril 2016
Mon classement des stades de baseball
Par: Denis Bélanger
Photo du PNC Park de Pittsburgh.

Photo du PNC Park de Pittsburgh.

La tenue ce week-end à Montréal de deux parties hors-concours des Blues Jays de Toronto m’incite à vous partager cette semaine mon évaluation personnelle de tous les stades du baseball majeur que j’ai visité jusqu’à maintenant. J’en ai huit à mon actif, incluant notre merveilleux Stade olympique.

8- Stade olympique, Expos de Montréal: Les Expos ont été mon équipe préférée, mais le Stade olympique n’offre pas la meilleure expérience de baseball. C’est encore plus lugubre aujourd’hui qu’à l’époque des Expos, vous le constaterez si vous allez y faire un tour. Le Stade est trop gros pour du baseball, quand les estrades sont remplies à moitié, ça a l’air encore vide. L’emplacement est aussi un facteur négatif, le stade est éloigné du centre-ville et les possibilités d’activités d’après-match n’étaient pas nombreuses au début des années 2000.

7-Shea Stadium, Mets de New York: Je n’ai vu qu’une seule partie au défunt domicile des Mets, et ça ne m’a pas impressionné comme stade. Je trouvais que le stade n’avait rien de spécial. Il faut dire qu’il pleuvait le soir  de mon match. De plus, il n’y avait pas grand-chose à faire dans les environs. Il y avait à côté Flushing Meadows (terrains de tennis), mais c’est un endroit peu vivant quand ce n’est pas les Internationaux des États-Unis. Au  moins, le Shea était plus convivial pour le baseball que ne l’était  le Stade olympique.

6-Rogers Centre, Blue Jays de Toronto: Un stade un peu trop énorme, comme le Stade olympique. En plus à l’époque où j’y suis allé, le club n’était pas sur une pente ascendante. Je trouvais que c’était un des pires stades  du point de vue de l’ambiance. Aujourd’hui, ça doit être différent, étant donné que le club s’est remis sur les rails. Le Rogers Centre est toutefois bien situé, près du bord de l’eau, où il y a une  tonne d’activités à faire. Le temple de la renommée de la LNH et la Tour du CN, pour ne nommer que ces attractions, sont à proximité.

5-Citizens Bank Park, Phillies de Philadelphie: À partir de cette position, jusqu’à la première, je ne peux vraiment rien dire de négatif sur ces stades. C’est un chic stade bien animé. Je me souviens aussi qu’il y avait beaucoup d’activités pour les enfants. Mais le Citizens Bank Park se fait déloger par d’autres endroits plus mythiques. Le stade est situé toutefois notamment au même endroit que le stade de football et l’aréna (hockey et basketball). En tant que touriste, j’aime bien que ce soit éparpillé, car ça te fait découvrir davantage la ville.

4- Yankee Stadium, Yankees de New York: J’ai seulement été au vieux Yankee Stadium. L’ambiance est formidable. La rue menant au domicile des Bombardiers du Bronx est animée les jours de match. C’était toutefois un peu bizarre de voir que les estrades populaires dans le champ (Bleachers) ne communiquaient pas avec le reste du stade. Le Yankee Stadium demeure un endroit bien spécial. Certains d’entre vous sont peut-être surpris de son classement, mais les trois premiers ont un petit cachet additionnel.

3- PNC Park, Pirates de Pittsburgh: Ma visite au PNC Park a été spéciale pour plusieurs raisons. À ce moment-là, nous attendions notre premier enfant. Mais ce qui m’a charmé, c’est la vue que j’avais de mon siège, situé derrière le marbre. Je pouvais voir la rivière, un décor qu’aucun autre stade ne m’avait offert jusqu’à maintenant. Les environs offraient également plusieurs options d’après-match intéressantes. J’étais allé au bar de Jerome Bettis, ancien joueur des Steelers.

2- Wrigley Field, Cubs de Chicago: Ma visite dans la ville des vents remonte à 2006. C’était la première fois que j’allais dans un stade de baseball autre que le Stade olympique. Le Wrigley Field contient une ambiance magique, étant l’un des plus vieux stades. En plus, la plupart des parties sont disputées en après-midi. C’est aussi bien situé. Bref, tout amateur de baseball se doit d’y aller un jour. Aucun point négatif à noter pour ce stade mythique.

1-Fenway Park, Red Sox de Boston: Il n’y avait que le Fenway Park qui pouvait déloger le Wrigley Field. C’est le plus vieux stade des majeures, ayant été construit en 1912. L’ambiance y est encore plus enivrante qu’à Chicago. Le Stade est bien situé et les environs sont aussi intéressants. Une des plus belles expériences sportives que j’ai vécues en tant que payeur de ticket, tous sports confondus. Je ne détesterais pas y retourner un jour avec mes enfants!

image