13 janvier 2017
Mise sur pied d’un service d’autopartage
Par: L'Oeil Régional
La CDC Vallée-du-Richelieu sonde actuellement la population en vue de la mise en place d’un service de véhicules en libre-service.

La CDC Vallée-du-Richelieu sonde actuellement la population en vue de la mise en place d’un service de véhicules en libre-service.

TRANSPORTS. D’ici la fin 2017, les premiers véhicules d’un nouveau service d’autopartage devraient circuler sur les routes de la Vallée-du-Richelieu.

Mis sur pied par Autonomik, un organisme à but non lucratif (OBNL), le nouveau service sera d’abord implanté dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Marguerite-D’Youville dès le printemps. Il sera ensuite implanté graduellement ailleurs en Montérégie.

«L’objectif est d’offrir une mobilité à la population, mais aussi aux familles plus vulnérables en passant par les organismes communautaires», explique Andrée-Anne Blouin, agente de développement à la Corporation de développement communautaire de la Vallée-du-Richelieu.

Le service en libre-service s’inspire de ce qui se fait notamment à Montréal avec Communauto, à la différence qu’Autonomik est un OBNL et que son mode de déploiement diffère.

«Le service va s’implanter où les gens veulent de lui. L’idée n’est pas d’avoir des parcs automobiles de 10-15 voitures au même endroit. Comme ce n’est pas le même contexte qu’à Montréal où il y a une proximité, nous souhaitons avoir une automobile à plusieurs endroits pour que les gens puissent s’y rendre à pied», ajoute-t-elle.

Afin de connaître les besoins de la population, un sondage est actuellement en circulation. Le coup de sonde s’adresse aux gens vivant ou travaillant à Beloeil, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Basile-le-Grand, Saint-Bruno, , Saint-Jean-Baptiste, Saint-Mathieu-de-Beloeil, ainsi que Saint-Antoine, Saint-Charles, Saint-Denis et Saint-Marc-sur-Richelieu.

Les tarifs actuels sont de 3$ de l’heure ou de 30$ par jour, auquel s’ajoute un montant de 0,40$ du kilomètre pour les cent premiers kilomètres et de 0,10$ du kilomètre supplémentaire. Les voitures pourront être louées au moment désiré ou réservées sur Internet, sur une application mobile ou par téléphone.

image