20 janvier 2017
Millésimes, le nouvel album de Mélisande [électrotrad]
Par: L'Oeil Régional
Le lancement de l'album se fera le Mercredi 8 février, à 18h, au Lion d'Or (1676, Ontario E., Montréal).

Le lancement de l'album se fera le Mercredi 8 février, à 18h, au Lion d'Or (1676, Ontario E., Montréal).

MUSIQUE. La formation québécoise Mélisande [électrotrad], composée de Mélisande et d’Alexandre « Moulin » de Grosbois-Garand, proposera le 10 février prochain un nouvel album de chansons traditionnelles à saveurs électro intitulé Les millésimes. Batterie, violons, choeurs et synthés semblent redonner vie de façon très originale à ces joyaux du folklore francophone.

Les millésimes est le résultat d’un travail de recherche acharné, d’abord aux Archives de folklore et d’ethnologie de l’Université Laval, puis au American Folklife Center – Library of Congress de Washington et aux archives du Musée canadien de l’histoire. Une sélection soigneuse a ensuite pu être effectuée et chaque titre s’est vu remettre un millésime correspondant à l’âge de la version inspiratrice. Mélisande assurait le choix et l’adaptation des chansons, Moulin composait quant à lui la base des arrangements musicaux et de la programmation.

Plusieurs ont prêté leur talent au duo: François Richard à la réalisation, aux claviers et aux arrangements de cuivres, Alexis Martin à la co-réalisation, à la batterie et à la programmation des rythmes, Robin Boulianne au violon, au banjo, et aux choeurs, Alexandre Désilets pousse la note dans Le vin et l’eau, Nicolas Boulerice du groupe Le Vent du Nord fait de même sur Angélique, ou encore David Goudreault à qui l’on doit le souffle hip hop de Si l’amour prenait racine.

Cliquez ici pour réserver ou pour plus d’info.

TC Media

image