6 août 2021
Hockey junior majeur
Mikaël Huchette satisfait d’une saison peu ordinaire
Par: Denis Bélanger

La saison recrue du Beloeillois Mikaël Huchette dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a été une véritable montagne russe sur le plan mental en raison de la COVID-19. Mais au bout du compte, Huchette s’estime chanceux d’avoir pu disputer une campagne dans ce contexte d’incertitude. À quelques semaines de se rapporter aux Remparts de Québec, le joueur est revenu sur les derniers mois lors d’une entrevue accordée à L’Œil Régional.

Publicité
Activer le son

La saison 2020-21 a été lancée le 2 octobre en pleine deuxième vague de coronavirus. Dans les jours suivants, le gouvernement a interdit la pratique des sports d’équipe dans les zones rouges, décision qui a affecté plusieurs marchés du circuit Courteau. La ligue a fini par suspendre ses activités à la fin novembre, jusqu’en janvier. « C’était un peu stressant. On ne savait pas si on allait jouer; on voyait les cas monter. Mais au final, je me suis concentré sur ce que je pouvais contrôler. »

La LHJMQ a pu reprendre ses activités en 2021 en réunissant plusieurs équipes dans des environnements protégés. Les Remparts de Québec ont ainsi pu jouer 32 parties. Habituellement, un calendrier régulier en compte plus d’une soixantaine. « Ç’a été super bénéfique pour moi, cette saison. J’ai pu avoir des matchs derrière la cravate », soutient le jeune hockeyeur.

Huchette et ses coéquipiers ont aussi joué devant des gradins vides. L’ancien des Gaulois de Saint-Hyacinthe a su néanmoins s’adapter à cette situation hors du commun. « Il y en a qui ont trouvé ça difficile. C’est sûr que c’était dommage que nos parents ne puissent pas assister à nos matchs. J’ai bien hâte de pouvoir retrouver et saluer nos partisans la saison prochaine. »

Autre particularité de la saison 2020-21 : les formations du Québec et celles des provinces canadiennes ne se sont pas affrontées en raison de la fermeture des frontières. « J’ai parlé à des coéquipiers qui l’ont vécu et m’ont dit que ce sont souvent les voyages les plus plaisants, car tu restes sur place un peu plus longtemps. C’est certain que j’ai hâte de vivre ça l’an prochain. »

Les Remparts de Québec ont terminé au septième rang du classement général avec une fiche de 17 victoires, 9 défaites en temps réglementaire, 4 revers en prolongation et 2 en tirs de barrage. Au premier tour éliminatoire, Québec a balayé les Voltigeurs de Drummondville en trois matchs avant de subir le même sort à la ronde suivante au profit des Saguenéens de Chicoutimi.

Première saison satisfaisante

Mikaël Huchette a joué toutes les parties de son équipe, et ce, incluant les séries. En 32 parties en saison régulière, il a compté sept buts, récolté quatre mentions d’aide et maintenu un différentiel de +1. En éliminatoires, il a obtenu une passe en six matchs. Il se dit satisfait de cette campagne recrue.

« J’ai eu des hauts et des bas. Avec le recul, j’aurais aimé avoir la chance d’en donner plus. Mais je suis quand même satisfait alors que j’ai eu du temps de jeu sur les unités spéciales. J’ai tout donné dans les pratiques. Avec cette attitude, on démontre qu’on veut jouer au hockey et percer l’alignement. »

Celui qui vient de célébrer son 18e anniversaire a de grandes ambitions pour la prochaine saison. Il assure qu’il se rapportera au camp d’entraînement en très bonne forme. « Je suis très satisfait de mon entraînement estival. J’ai grandement amélioré ma vitesse. Je m’entraîne plus loin cette année, soit à un centre de Châteauguay où on retrouve plusieurs joueurs de l’organisation du Lightning de Tampa Bay. »

Huchette s’est aussi tenu actif en organisant un petit camp de hockey à Mont-Saint-Hilaire. Avec une poignée d’inscriptions par semaine, il est le seul instructeur sur la glace. Son camp se termine cette semaine au Complexe sportif Sportscene.

« J’aime ça travailler avec les jeunes. Ce n’est pas un travail pour moi, c’est une passion. Les jeunes répondent bien et c’est certain que je vais répéter l’expérience dans l’avenir. »

image