25 août 2017
Mairie de Saint-Mathieu-de-Beloeil
Michel Aubin sollicitera un troisième mandat
Par: Denis Bélanger
Michel Aubin

Michel Aubin affirme d’entrée de jeu que sa décision était prise depuis un certain temps. Le maire sortant vient de prendre sa retraite de la direction générale de CAE Capital après 26 années de service au sein de l’organisme dédié à venir en aide aux entreprises de la région. «J’avais planifié de prendre ma retraite il y a un an. Je veux rester actif et ne pas rester chez moi à me bercer. J’ai le goût et plus de temps à m’impliquer.»

Michel Aubin veut continuer de travailler sur plusieurs dossiers au cours des quatre prochaines années. «Nous avons eu un engagement pour la reconstruction du viaduc sur Ruisseau Nord, dit-il. Il faut s’assurer que ça se traduit par des travaux. Il y a aussi la réfection et la canalisation de Bernard-Pilon qui est un enjeu, enchaîne l’élu. Saint-Mathieu a aussi un des plus bas taux de taxation de la région et nous voulons que ça se poursuive.»

Questionné sur une hausse de la rémunération des élus, Michel Aubin a répondu que cette question allait être étudiée et discutée pendant la préparation du budget, plutôt que dans une campagne. Il a toutefois indiqué qu’il fallait s’attendre à des ajustements alors qu’Ottawa a l’intention de mettre fin, à compter de 2019, à l’exemption d’impôt qui s’applique à la totalité de l’allocation de dépenses des élus de tous les paliers.

M. Aubin a été élu par acclamation en 2009 et en 2013. En fait, les six conseillers ont également été élus sans opposition à l’automne 2013. Il y avait toutefois eu plus d’une candidature au siège #4 pour une partielle en février 2016. «Ça demeure la décision de la population. C’est sûr que c’est parfois difficile de recruter des candidats dans les petites municipalités. Pour ma part, j’agis comme si j’étais en campagne électorale.»

image