8 novembre 2018
Des vedettes s’opposent à la tour Telus
Matt Laurent a réuni Jonas, Bruno Pelletier, Rick Hughes et Ari Cui Cui
Par: Vincent Guilbault
Les musiciens Jonas et Matt Laurent, d’Otterburn Park, s’opposent à la venue d’une tour de télécommunication au 591, Moutainview, à Otterburn Park. Photo: François Larivière

Les musiciens Jonas et Matt Laurent, d’Otterburn Park, s’opposent à la venue d’une tour de télécommunication au 591, Moutainview, à Otterburn Park. Photo: François Larivière

Matt Laurent, Jonas, Bruno Pelletier, Rick Hughes et de la chanteuse pour jeunes Ari Cui Cui pour s’opposer à la venue d’une tour de télécommunication à Otterburn Park. Dans une vidéo qui circule sur les médias sociaux, les cinq personnalités publiques qui vivent à Otterburn Park et Mont-Saint-Hilaire invitent la compagnie Telus à revoir sa décision.

La vidéo invite aussi les résidents de la région à signer la pétition pour s’opposer à la venue de la tour et aussi à inviter la population à prendre part à une marche qui se tiendra le dimanche 11 novembre, à 13h00, à la halte routière d’Otterburn Park.
Les cinq artistes ont tourné la vidéo d’environ une minute dans le boisée des Bosquets, situés devant l’église communautaire d’Otterburn Park, le 31 octobre dernier. C’est à cet endroit que doit s’implanter une tour de 40 mètres. Le musicien Matt Laurent, qui s’est fait connaître entre autres avec le groupe Lucky Uke, condamne le choix du site. «Nous n’avons pas envie de voir une tour de 10 étages, c’est exagéré. Je n’ai rien contre les tours, rien contre Telus. Mais ici, c’est un boisé où tout le monde vient marcher; Rick [Hughes] est venu au moins 500 fois avec ses chiens. On vient ici en amoureux, les enfants y font des sorties. C’est quoi l’idée de mettre une tour dans la dernière parcelle de forêt centenaire de la région?»
Sensibiliser
Le musicien ne se décrit pas comme une revendicateur et c’est la première fois, convient-il, qu’il s’implique dans une cause comme la tour Telus. «Je suis un joueur de ukulélé, un gars de nature, de plage. Je suis venu [à Otterburn Park] à cause de la rivière. Le boisé, on vient souvent ici et je ne tripe pas de savoir que ça va devenir une zone industrialisée. Ce n’est pas pour ça que nous sommes venus ici.»
C’est en voyant la page Facebook du groupe Ensemble contre Telus que M. Laurent s’est senti interpellé et qu’il a décidé de donner son appui en ressemblant ses amis célébrités qui habitent le coin.
«J’espère que ça va sensibiliser les gens et j’espère que Telus, qui fait la sourde d’oreille, va nous entendre. Pourquoi l’entreprise n’utilise-t-elle pas les infrastructures actuelles comme à Belœil ou Mont-Saint-Hilaire? On sent que c’est une affaire de cash pour [vendre de l’espace] sur la tour. On dit non à ça et on est tous contre Telus.»

image