26 avril 2018
Accusée de fraude et toujours sans avocat
Louise Henry attend en cellule
Par: Denis Bélanger

Louise Henry,

Les reports d’enquête de remise en liberté sont devenus fréquents pour Louise Henry, cette comptable de Sainte-Madeleine accusée d’avoir fraudé plusieurs commerces pour plus de 350 000 $. Elle restera détenue au moins jusqu’au 1er mai, date où le dossier reviendra devant le juge au palais de justice de Saint-Hyacinthe.

L’enquête devait avoir lieu le 16 avril dernier, mais a été reportée au mois suivant. Au moment de mettre sous presse, Mme Henry était à nouveau sans avocat, puisque sa procureure, Me Annabelle Leblond-Lebel, s’est retirée du dossier.

L’accusée de 54 ans a donc fait affaire avec trois avocats depuis son arrestation en décembre dernier. Au départ, elle était représentée par Me Brigitte Martin qui a cessé de s’occuper du dossier avant la fin de l’année. Puis, Me François La Haye a pris le relais plusieurs semaines plus tard avant de céder sa place au printemps à Mme Leblond-Lebel.

Les faits reprochés à l’accusée se sont déroulés entre le 1er octobre 2013 et le 24 janvier 2017. Louise Henry aurait détourné l’argent de ses clients vers son propre compte avec son entreprise Services comptables affiliés. Selon la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL), Mme Henry a dépensé une bonne partie de l’argent dans des machines de type vidéopoker.

Elle a entre autres floué quatre commerces de Belœil, soit un restaurant, un salon de toilettage et deux boutiques de tatouages. Pour ces crimes, le Code criminel prévoit une peine maximale de 14 ans d’emprisonnement.

image