6 août 2015
L’OMH en attente de fonds supplémentaires
Par: L'Oeil Régional
Les travaux de réfection au 365, rue Pineault, appartenant à l'Office municipal d'habitation de Mont-Saint-Hilaire, sont arrêtés.

Les travaux de réfection au 365, rue Pineault, appartenant à l'Office municipal d'habitation de Mont-Saint-Hilaire, sont arrêtés.

MONT-SAINT-HILAIRE. Les travaux de rénovation d’un immeuble d’habitations à loyer modique (HLM) sur la rue Pineault, à Mont-Saint-Hilaire, sont présentement en arrêt. Le maître d’œuvre, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Mont-Saint-Hilaire, est en attente d’argent supplémentaire pour entreprendre une nouvelle phase de travaux. Jusqu’à maintenant, 1,5 M$ en fonds publics ont été investis.

Publicité
Activer le son

«Pour l’instant, les sommes qui nous ont été allouées ne nous permettent pas de terminer», confirme la directrice générale de l’OMH, Élisabeth Roberge.

La Société d’habitation du Québec (SHQ) finance le projet de rénovation. L’organisme gouvernemental précise que la nouvelle phase de travaux sera lancée au moment où son partenaire financier fédéral, la Société canadienne d’hypothèques et de logement, aura confirmé ses budgets.

La rénovation du 365, rue Pineault vise à convertir les logements pour accueillir 22 familles. Les anciens locataires ont été relocalisés dans d’autres bâtiments de l’OMH.

Deux autres immeubles, les 375 et 385, rue Pineault, subiront la même transformation dans les années à venir.

Lors de l’annonce du projet à l’automne 2013, un investissement total de 3,6 M$ était évoqué pour les trois immeubles et les travaux devaient s’échelonner jusqu’en 2017.

Toitures à réparer  

Les rénovations ont débuté l’automne dernier. En 2014 et 2015, des sommes de 800 000$ et 700 000$ respectivement ont été injectées.

La réfection des fondations, des travaux électriques ainsi qu’une grande partie des travaux extérieurs, notamment, ont été réalisés jusqu’à présent.

L’arrivée des premiers locataires au 365, rue Pineault était prévue pour l’été 2015. «Dès 2014, on savait qu’on ne pourrait pas finir les travaux», précise Mme Roberge.

Certains imprévus sont apparus. L’OMH est à l’heure actuelle en appel d’offres, principalement pour la réfection des toitures, de la plomberie d’évacuation, de portes extérieures, de l’entrée et d’un escalier intérieur.

Ni l’OMH, ni la SHQ, ne savent encore combien coûtera la suite des travaux. L’échéancier n’est pas encore précisé, de même que l’entrée des nouveaux locataires.  

 

image