17 janvier 2020
Hockey mineur
L’instigateur du match des étoiles honoré au Tournoi bantam
Par: Denis Bélanger

Marco Lamothe, bénévole honoraire du tournoi bantam cette année Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

L’ouverture officielle du tournoi a aussi donné lieu à la traditionnelle mise au jeu protocolaire.

L’organisation du Tournoi provincial bantam de Beloeil a profité de l’ouverture officielle samedi à l’aréna André-Saint-Laurent pour honorer le bénévole Marco Lamothe impliqué dans l’événement depuis une douzaine d’années. Son plus grand legs au tournoi de l’avis des organisateurs aura été la création en 2012 des deux parties d’étoiles.

« Ces deux parties nous ont permis d’être précurseur dans tous les tournois de hockey de la province, a dit l’ancien président du Tournoi, Stéphane Daigneault. Marco, tu m’as été d’une grande aide pendant mon mandat à titre de président, c’est donc un honneur pour moi de te rendre cet hommage mon chum. »

S’occupant cette année des rafraichissements, M. Lamothe a occupé tous les postes ou presque au tournoi. Il a même été DJ pour les 78 parties du calendrier en 2016. Le comité organisateur espère pouvoir compter sur son aide encore longtemps. « N’oublie pas le renouvellement de ton contrat pour les cinq prochaines années », a lancé à la blague M. Daigneault.

Encore du plaisir
Marco Lamothe a commencé à s’impliquer au hockey mineur il y a plusieurs années alors que ses fils ont enfilé les patins pour les équipes locales. De fil en aiguille, il a fini par devenir bénévole pour le tournoi. Ses enfants ne jouent plus au hockey depuis peu de temps, mais il a l’intention de continuer un certain temps.

« Tant que l’équipe ne change pas, je reste. Nous formons un bon groupe, on se connaît bien et nous avons du plaisir à le faire. En bout de ligne, nous le faisons pour les jeunes », ajoute M. Lamothe qui s’implique aussi depuis une dizaine d’années dans la vente de sapins des Marchés Pepin dont les profits vont pour les paniers de Noël.

Il n’y a rien qui fait plus plaisir à Marco Lamothe que quand il entend de bons commentaires à l’endroit du tournoi. « J’en ai fait des tournois dans les dernières années et celui de Belœil est l’un des plus beaux à travers la province. C’est aussi le commentaire qu’on entend des gens qui viennent nous rencontrer. Cette année, trois équipes d’Abitibi sont revenues. Le long chemin vaut la peine pour eux alors qu’on les reçoit comme des rois. »

Ajustements
Les caprices de dame Nature de la fin de semaine dernière ont entraîné une panne de courant à l’aréna dimanche. Mais le tournoi a pu reprendre ses activités en fin d’avant-midi. On a reporté une partie au mercredi au Complexe Sportscene de Mont-Saint-Hilaire étant donné que l’aréna de Belœil est réservé au patinage artistique.

La journée de dimanche a permis de plus de couronner comme champions de la catégorie scolaire les Filons de l’école secondaire le Tremplin de Malartic en Abitibi. Ils ont eu le dessus sur l’Arsenal de l’école Jacques-Leber de Saint-Constant. La 38e édition du Tournoi se poursuit jusqu’au 19 janvier où quatre autres finales seront disputées.

image