30 novembre 2017
L’incendie sur le chemin des Patriotes était accidentel
Par: Denis Bélanger

L’état de la maison le lendemain matin de l’incendie. Photo: Vincent Guilbault

L’incendie qui a rasé une résidence sur le chemin des Patriotes nord le 20 novembre dernier serait d’origine électrique, selon le directeur du service de sécurité incendie de Mont-Saint-Hilaire, Jean Clément.

Le feu a pris naissance dans la boite électrique du garage, puis les flammes se sont propagées à la maison. La résidence est une perte totale et elle était évalué 292 000 $ selon l’évaluation municipale de 2017. «La compagnie d’assurances va par la suite mandater un ingénieur pour expertiser la boite électrique. Si on retrouve un problème spécifique avec ce type de boite, l’information va se rendre jusqu’au Plan national de sécurité civile et on pourrait ainsi enlever ce type de boite du marché, explique M. Clément. Mais ça ne semble pas être le cas dans cette situation.»

L’incendie a aussi mobilisé des pompiers de Belœil, Otterburn Park, McMasterville et Saint-Basile-le-Grand. Le service de sécurité incendie de Mont-Saint-Hilaire a aussi fait appel à des camions-citernes de Sainte-Madeleine et de Saint-Jean-Baptiste. La maison est située à la fin du réseau d’aqueduc et les pompiers voulaient s’assurer d’avoir suffisamment d’eau pour combattre l’incendie.
L’incendie s’était déclaré vers midi et les pompiers l’avaient maitrisé vers 14h. La circulation avait été perturbée pendant plusieurs heures pour le déroulement de l’intervention des pompiers. Aucune personne n’a été blessée, mais un chat qui se trouvait à l’intérieur est décédé. Le chien du ménage a eu plus de chance et a survécu, étant à l’extérieur.

Pour surmonter ce dur coup, les propriétaires de la résidence Charles Gagnon et Marilyne Lachance ont pu bénéficier du soutien de leurs proches qui se sont mobilisés pour leur donner un coup de main. La famille est touchée de l’aide et des témoignages reçus et s’est déjà trouvé un nouveau toit à Belœil.

image