12 avril 2017
L’importance de l’information régionale
Par: L'Oeil Régional
Le 6 mai prochain, de 14h à 18h, au Centre communautaire de Saint-Bruno-de-Montarville. 10$ pour les membres de la FPJQ, de 15$ pour les non-membres, de 5$ pour les étudiants membres et de 10$ pour les étudiants non-membres. Réservation: Leslie Humblot (514) 522-6142

Le 6 mai prochain, de 14h à 18h, au Centre communautaire de Saint-Bruno-de-Montarville. 10$ pour les membres de la FPJQ, de 15$ pour les non-membres, de 5$ pour les étudiants membres et de 10$ pour les étudiants non-membres. Réservation: Leslie Humblot (514) 522-6142

À l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse, la section Montérégie de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) convie grand public, journalistes et observateurs de l’industrie des médias à un après-midi de réflexion et d’échanges autour du thème «L’information régionale, qu’ossa donne?»

Animé par le populaire MC Gilles, ce forum s’articulera autour de deux tables de discussion.

Brenda Shanahan, députée de Châteauguay-Lacolle, Nathalie Roy, députée provinciale de Montarville, Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie et présidente ex-officio de l’Union des municipalités du Québec et Martin Murray, maire de Saint-Bruno-de-Montarville, discuteront de leur perception du rôle du journaliste dans un contexte politique. Leurs échanges seront dirigés par Lise Millette, ex-présidente de la FPJQ.

L’actuel président de la FPJQ, Stéphane Giroux, animera une table ronde portant sur la délicate relation de proximité entre les journalistes et leurs sources d’information hors des grands centres. Prendront la parole Marc-François Bernier, professeur titulaire au Département de communication de l’Université d’Ottawa, spécialisé en éthique et déontologie du journalisme, Marc Gendron, directeur de l’information au quotidien La Voix de l’Est, Philippe Clair, propriétaire et éditeur de l’hebdomadaire Les Versants, et Jean-Luc Lorry, journaliste au Courrier de Saint-Hyacinthe.

L’après-midi se terminera par une prise de parole du secrétaire général du Conseil de Presse du Québec, Guy Amyot, suivi d’un moment libre d’échanges entre les divers intervenants et participants.

image