7 septembre 2018
L’héritage des grands-parents dans une boîte à souvenirs
Par: Denis Bélanger

Josiane Desroches montrant un exemple de page couverture du livre de vie des grands-parents. Photo: François Larivière

Travaillant dans le public depuis l’âge de 14 ans, la Belœilloise Josiane Desroches vient d’accoucher de la Boîte à souvenirs, son nouveau bébé professionnel. Un outil permettant aux grands-parents de bien léguer leurs valeurs et leur vécu aux prochaines générations par le biais d’écrits et de photos.

«Il est important de continuer à se réaliser, et ce, même à la retraite. Le rôle des grands-parents dans la transmission de valeurs et de conseils pour leurs petits-enfants à travers leur histoire est essentiel, dit d’entrée de jeu Mme Desroches. Favoriser son réseau social en échangeant avec ses proches et son entourage est vital.»

L’entrepreneure est d’avis qu’il n’y a pas que les personnalités publiques qui ont le droit de raconter leur parcours et d’en laisser des traces concrètes. Mme Desroches ne qualifie toutefois pas son produit de biographie, mais bien d’un livre de vie qui contiendra des photos d’aujourd’hui, pas uniquement d’hier.

«Beaucoup de grands-parents ont comme projet d’écrire leur histoire de vie pourtransmettre leurs souvenirs, constatset valeurs à leur famille, mais n’ont pasles ressources pour accomplir ce projet. Écrire son histoire demande du temps, des compétences en écriture, de la synthèse, du montage et de l’impression. C’est un projet qui peut être complexe. Il existe quelques écrivains biographes. Étant un travail d’artisan et expert, le coût n’est pas accessible à tous.»

Mme Desroches pensait à ce projet depuis un certain temps et tout a fini par s’enchaîner rapidement. «Ça m’a pris six mois pour commencer à construire mes plans, etc. Puis, avec des éléments déclencheurs comme une soumission pour être dans la course à devenir un fournisseur et les encouragements de mes collègues, j’ai tout mis en concret et opération en une semaine. Pour faire le travail, j’ai aussi lu toutes les biographies des gens d’affaires connus comme Jean Coutu et Cora.»

Mme Desroches compte aussi sur l’aide de deux autres partenaires pour l’écriture et plusieurs autres fournisseurs pour livrer les boîtes à souvenirs aux clients. Josiane Desroches a plusieurs projets derrière la cravate, ayant notamment œuvré dans le domaine de la santé. Elle avait notamment fondé Entrainement CAP SANTÉ, en 2012, une entreprise de service de la prévention de la santé. Puis quelques années plus tard, elle a publié un livre sur la préparation mentale 1… 2… GO! Du rêve à la réalité. Elle s’était aussi lancée dans la production de smoothies avec l’académicienne Annie Blanchard

image