19 septembre 2019
Les travailleurs chez Galvano reçoivent un don de 5000 $
Par: Sarah-Eve Charland

Les travailleurs d’Alma sont venus visiter leurs confrères le 9 septembre à Saint-Mathieu-de-Belœil. Photo gracieuseté

Les syndiqués d’une aluminerie d’Alma ont fait un don de 5000 $, le 9 septembre, aux travailleurs de l’usine Galvano à Saint-Mathieu-de-Belœil en grève depuis deux mois.

« C’est important pour nous d’encourager les travailleurs de Galvano en personne et de leur apporter un soutien. Nous ajoutons notre pierre à plusieurs qui l’ont déjà fait et on espère que la roue va continuer de tourner et qu’encore plus de travailleurs les soutiendront. Quand un de nous se bat, c’est important qu’on fasse tous un bout de chemin pour le soutenir », explique le président du Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma, section locale des Métallos, Alexandre Fréchette.

Les travailleurs de l’aluminerie d’Alma ont aussi connu un conflit de travail qui a duré six mois en 2012. M. Fréchette affirme que l’aide d’autres syndicats leur a permis de passer à travers ce conflit de travail, ce qui les pousse à faire de même.

D’autres sections ont aussi apporté leur soutien, dont des syndiqués du secteur de l’acier en Montérégie, de Lafarge à Saint-Constant, d’une usine sœur du groupe Heico dont fait partie Galvano située en Ontario, des syndiqués de Mine Matagami et de plusieurs autres.

Au moment de mettre sous presse, les négociations n’avaient pas repris. Les négociations achoppaient avant de lancer la grève sur les augmentations salariales et les horaires de travail. n

image