27 mai 2020
La vie économique reprend tranquillement dans la Vallée
Les entreprises au rendez-vous de la rentrée commerciale
Par: Denis Bélanger

La propriétaire de la Maison de la Course, Josée Prévost (à l’avant), avait hâte d’accueillir à nouveau des clients. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

La propriétaire de la Maison de la Course, Josée Prévost (à l’avant), avait hâte d’accueillir à nouveau des clients. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Le Buropro Citation a accueilli quelques clients lundi matin. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Lundi dernier était jour de rentrée commerciale pour plusieurs entreprises du territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Plusieurs commerçants et employés étaient fébriles la veille et le matin du 25 mai et les clients ont répondu présents au rendez-vous.

Publicité
Activer le son

Cette ouverture des commerces était attendue depuis des semaines, alors que les commerces avaient déjà commencé à ouvrir leurs portes dans le reste de la province.

L’ouverture des commerces s’est fait ressentir lundi au Mail Montenach de Beloeil où les magasins Yellow, Chaussures POP et Buropro Citation ont accueilli à nouveau les clients. Ils étaient plusieurs clients à attendre à l’extérieur pour pouvoir aller magasiner une chaussure. Une employée d’une pharmacie dans le secteur estimait qu’il y avait un peu plus de clients qu’à l’habitude.

Au magasin Sports Experts, ouvert depuis quelques jours déjà et accessible par l’arrière du centre commercial, l’achalandage de lundi n’était pas différent des autres jours. « Nous recevons beaucoup de clients quotidiennement. Samedi, il faisait beau et plusieurs personnes étaient là pour acheter des vêtements d’été. On prend soin de respecter les consignes. On voit aussi qu’on apporte le sourire aux gens », souligne le gérant Patrick Charbonneau.

L’entreprise Buropro Citation a dû s’ajuster pour l’accueil et faire entrer les clients par l’entrepôt. Faisant partie des services essentiels en raison de son service d’impression, l’entreprise a préféré attendre l’ouverture des autres entreprises pour avoir une plus grande demande. « Nous savions un peu à quoi nous attendre puisque nos autres magasins sont déjà ouverts au Québec, souligne l’associée et directrice de la mise en marché du détail, Stéphanie Roberge. Des employés étaient un peu fébriles lundi, car pour plusieurs, c’était leur premier jour de travail après neuf semaines. Les clients étaient au rendez-vous avec le sourire et très respectueux des consignes. Le téléphone ne dérougissait pas pour connaître nos heures d’ouverture. »

Avec le magasin L’Équipeur qui a rouvert deux jours plus tôt, le Mail Montenach comptait 14 entreprises ouvertes. Le magasin Winners avait aussi la possibilité de rouvrir. La direction de l’entreprise avait d’ailleurs avisé par courriel ses clients que certains magasins seraient ouverts dès mardi, sans préciser si celui de Beloeil faisait partie du lot. Il reste ainsi plusieurs boutiques qui doivent attendre le feu vert du gouvernement. « C’est certain que nous avons hâte que les centres commerciaux puissent rouvrir. Mais nous suivons les consignes gouvernementales », souligne Sandra L’Écuyer, porte-parole de Cominar, entreprise propriétaire du Mail Montenach.

Lundi, le premier ministre François Legault a annoncé que les centres commerciaux pourraient rouvrir leurs portes dès le 1er juin, mais seulement en région. Il n’y a pas encore de date annoncée pour le territoire de la CMM.

Plus rien n’est pareil

Bien des choses ont changé à l’intérieur des commerces depuis l’imposition des mesures de confinement du gouvernement. Le principe de distanciation sociale limite le nombre de clients, ce qui change profondément l’ambiance entre autres à la Maison de la Course de Mont-Saint-Hilaire. Le commerce peut faire entrer quatre clients à la fois contrairement à dix avant la pandémie. « Les gens aimaient placoter et socialiser. Maintenant, ils ne pourront plus autant s’attarder, souligne la propriétaire Josée Prévost qui a consacré plusieurs heures la semaine dernière à préparer la réouverture de son commerce. Il y a aussi le défi de retrouver le chiffre d’affaires qu’on a perdu. »

Le personnel n’est pas à sa capacité maximale. Chez Kia Mario Blain à McMasterville, qui a pu relancer la vente de voiture lundi, où le volet mécanique et réparation était en service depuis plusieurs semaines déjà, on retrouvait deux conseillers aux ventes sur le plancher au lieu de cinq. « On va devoir fonctionner par rendez-vous. Avant, tout [les clients] arrivaient d’un seul coup après le travail. Évidemment, s’il y a de la place quand ils arrivent sans s’annoncer, on va les servir », commente le directeur général Mathieu Deschênes.

 

La vente en ligne pour assurer le relai

Beaucoup d’entreprises ont modifié leur façon de faire dans les dernières semaines. La propriétaire de la boutique de vêtements, de bijoux et d’accessoires Ce que femme veut de Beloeil, Annie Girard, s’est tournée vers les médias sociaux pour échanger avec ses clients. « Je leur répondais à n’importe quelle heure. J’ai fait des ventes en ligne et des livraisons dans plusieurs régions du Québec, dont la Gaspésie. J’ai aussi continué d’avoir de la marchandise de fournisseurs pour pouvoir être prête pour la réouverture. »

Le secteur de l’automobile a aussi profité de la vente en ligne comme en témoigne M. Deschênes de Kia Mario Blain. « Nous avons eu une vingtaine de ventes en une semaine, ce qui est bon pour un commerce fermé. Les annonces du gouvernement ont amené du positivisme chez les gens la semaine dernière. »

 

Le déconfinement se continue

Le nombre d’entreprises ou d’institutions ouvert augmentera sans cesse dans les prochains jours en raison des annonces de déconfinement faites par le gouvernement. Le déconfinement des soins de santé partout en province s’effectuera le 1erjuin. C’est ainsi que le Strøm spa de Mont-Saint-Hilaire pourra offrir dès la semaine prochaine les services de massothérapies. Tous les services de soins esthétiques, comme les salons de coiffure ou ceux offerts par le spa, devront toutefois attendre dans la CMM.

image