28 octobre 2020
Les élus de Belœil se dissocient des propos de l’un des conseillers
Par: Sarah-Eve Charland

En tant que citoyen, Réginald Gagnon a accordé une entrevue à L’ŒIL pour discuter de sa vision du terrain de golf. Photothèque | L’Œil Régional ©

Les élus de la Ville de Belœil se dissocient de la proposition du conseiller municipal Réginald Gagnon dévoilée la semaine dernière à travers un mémoire concernant l’avenir du terrain de golf.

Publicité
Activer le son

Après avoir été contactées par de nombreux citoyens, la mairesse de Belœil, Diane Lavoie, et la conseillère du district 2, Renée Trudel, ont ressenti le besoin, lors de la séance du conseil ordinaire du 26 octobre, de réitérer la position de la Ville dans le débat entourant l’avenir du terrain de golf.

« Le reste du conseil n’est pas en accord avec la position du conseiller Réginald Gagnon. On reste neutre. On n’était pas au courant qu’il allait faire une sortie. Au conseil, on n’a pas eu la chance d’en discuter entre nous. […] Je crois que c’est important de le faire. Quand ce sera fait, je pourrai davantage répondre à vos questions », soutient la mairesse.

Rappelons que Réginald Gagnon a présenté une quatrième option qui proposait un projet divisé en trois volets qui permettrait de garder une partie du terrain en parc et de le financer. Il a souligné présenter cette option en son nom personnel tout en respectant l’impartialité des élus dans le dossier. M. Gagnon a d’ailleurs accordé une entrevue pour discuter de sa vision dans nos pages, la semaine dernière.

Durant la période de questions, des citoyens ont demandé si le mémoire de M. Gagnon allait changer le reste du processus de consultation publique. La mairesse a toutefois répondu que la suite demeurait la même. Le conseil municipal devrait recevoir le rapport de la firme L’Observateur qui avait le mandat de tenir un sondage auprès de 1600 citoyens de Beloeil. Les questions sont d’ailleurs disponibles au www.beloeil.ca/golf depuis le 26 octobre.

« Nous n’émettons aucun commentaire sur le mémoire de M. Gagnon. Le reste du conseil reste neutre. On s’était entendu qu’on était un groupe neutre à l’écoute des citoyens et c’est ce que nous allons faire », assure la mairesse.

image